in

En 2020, ce barrage a produit en Chine l’équivalent du tiers de la production du nucléaire français !

Crédits : Dan Kamminga / Wikipedia

Situé sur le fleuve Yangzi Jiang (Chine), le barrage des Trois-Gorges alimente la plus grande centrale hydroélectrique au monde. En 2020, celle-ci a établi un nouveau record mondial de production d’électricité à partir d’une seule centrale hydroélectrique. La production a été exceptionnelle, représentant l’équivalent du tiers de ce qu’a généré l’ensemble du parc nucléaire français sur la même période.

Un nouveau record mondial

Exploité par la société China Yangtze Power depuis 2003, le barrage des Trois-Gorges se trouve sur le Yangzi Jiang (fleuve bleu), le plus important fleuve de Chine avec sa longueur de 6 300 km et son débit moyen de 30 000 m3/s. Comme l’explique un article publié par China.org.cn le 2 janvier 2021, le barrage et sa centrale ont battu un nouveau record de production en 2020. Sur l’année dernière, l’énorme installation a produit 111,795 milliards de kW/h. Or, cette valeur représente un tiers de la production d’électricité du parc nucléaire français en 2020 !

Ainsi, le barrage des Trois-Gorges détient désormais le record mondial de production électrique à partir d’une seule centrale hydroélectrique. L’ancien record était détenu par barrage d’Itaipu, au Brésil. À titre de comparaison, l’ensemble des installations hydroélectriques françaises ont généré “seulement” 63 milliards de kWh chaque année en moyenne sur la période 2010-2019.

barrage des trois gorges chine hydroelectricité
Crédits : Geoengineer.org

Le charbon a encore de beaux jours en Chine

Ce record semble avoir été facilité par des pluies diluviennes ayant souvent rempli la retenue du barrage en 2020, cette dernière s’étendant sur 600 km. De plus, l’installation a permis d’éviter de brûler environ 31 millions de tonnes de charbon, ce qui a permis de réaliser une économie estimée à 86 millions de tonnes de CO2. La Chine, ayant d’ambitieux objectifs en termes de réduction des émissions de CO2, voit évidemment cela d’un bon œil.

Néanmoins, la société repose sur une économie toujours plus gourmande en énergie. En septembre 2020, la Chine venait de passer la barre des 100 millions d’abonnés au réseau 5G, signe que le succès de cette technologie se précise. Néanmoins, l’opérateur en charge du système n’a désormais d’autre choix que de mettre en veille ces nouvelles infrastructures très énergivores durant la nuit !

Enfin, malgré son intérêt grandissant pour les énergies renouvelables, la Chine continue de miser abondamment sur le charbon. La consommation d’électricité dans ce pays provient en effet de cette énergie fossile à hauteur de 57 %. Or, le gouvernement a indiqué envisager d’augmenter de 21 % la capacité de ses centrales. De plus, rappelons que la Chine est LE pays du charbon, assurant pas moins de 47 % de la production mondiale, très loin devant les États-Unis (9,3 %).