in

En Espagne, des Néandertaliens ont marché dans le sable et ont laissé des traces

Crédits : Mayoral et al./Scientific Reports

Il y a environ 100 000 ans, un groupe de trente-six Néandertaliens marchait le long d’une plage au sud de l’Espagne. Au cours de cette balade, plusieurs individus ont laissé leurs empreintes dans le sable. Ces traces ont perduré avant de se fossiliser. Elles ont été identifiées il y a quelques mois.

Nous sommes en juin 2020. Eduardo Mayoral, paléontologue à l’Université espagnole de Huelva, se rend sur la plage de Matalascañas avec son collègue, dans le parc national de Doñana. Plusieurs tempêtes et autres événements de marées hautes venaient d’essuyer la côte. Il s’agit du moment idéal, se disent-ils, pour partir à la pêche aux fossiles.

Ça ne manque pas. Très vite, les deux chercheurs tombent sur des dizaines d’empreintes inscrites dans la roche sédimentaire. Elles ont l’air anciennes, probablement imprimées par de gros animaux comme des cerfs ou des sangliers. C’est en tout cas ce qu’ils concluent au premier abord. Ce n’est que deux mois plus tard, après analyses, que les deux chercheurs comprendront que ces traces ont été faites par des Néandertaliens.

36 individus néandertaliens, dont 11 enfants

Dans la revue Scientific Reports, les paléontologues détaillent ainsi la découverte de 87 empreintes. Ils proposent que ces impressions ont été faites par trente-six individus. Sur cet échantillon, comptez onze enfants et vingt-cinq adultes, dont cinq femmes, quatorze hommes et six individus de sexe indéterminé.

La surface exposée remonte à la période du Pléistocène supérieur, il y a environ 106 000 ans. D’anciens outils en pierre découverts à proximité montrent que la région était habitée par Neandertal à cette époque. Les premiers humains modernes (Homo sapiens) n’arriveront quant à eux que 20 000 ans plus tard.

D’après ces analyses, la plupart des adultes marchant sur la plage auraient mesuré entre 1,3 et 1,5 m de haut, mais quatre empreintes semblent avoir été faites par un individu mesurant plus de 1,8 m. Cette hauteur de taille aurait été exceptionnelle pour un Néandertalien. Aussi, les chercheurs avancent que cette impression pourrait avoir été faite par un individu plus petit, mais avec une démarche lourde.

empreintes neandertal Néandertaliens
Les empreintes de Néandertaliens ont été identifiées sur la surface exposée marquée HTS. Crédits : Mayoral et coll./Scientific Reports

Deux de ces empreintes, d’environ quatorze centimètres de long, auraient été faites par un enfant d’environ six ans. Ces deux impressions s’intègrent dans un groupe de plusieurs traces de pas regroupées de manière chaotique. Pour Eduardo Mayoral, toutes ont probablement été laissées par des jeunes s’amusant dans le sable au bord du point d’eau.

empreintes neandertal Néandertaliens
Crédits : Mayoral et al./Scientific Reports

Pendant que certains flânent, d’autres pêchent ?

Cette eau aurait visiblement été un peu saumâtre. Les chercheurs ont en effet identifié des preuves de cristaux de sel de mer (halite) à l’endroit même où se trouvent les empreintes.

L’analyse des traces montre également que la plupart des personnes qui les ont imprimées se situaient en bordure de cette zone inondée, mais qu’ils n’étaient pas complètement immergés dans l’eau selon les chercheurs. Ces derniers avancent que ce groupe était peut-être en train de pêcher des crustacés. Ou bien traquaient-ils d’autres animaux comme des oiseaux d’eau ou des échassiers ?