in

Les émissions de GES par habitant du Royaume-Uni sont au niveau pré-industriel

Crédits : Pexels

Les émissions de gaz à effet de serre de la Grande-Bretagne n’ont pas été aussi faibles par habitant depuis la révolution industrielle. Si le Royaume-Uni émet encore davantage d’émissions qu’un pays comme la France, la tendance reste positive.

Une diminution des GES au Royaume-Uni

Il y a quelques jours, un projet de rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’Organisation des Nations Unies (ONU) tirait la sonnette d’alarme : les gouvernements et entreprises doivent multiplier les efforts pour tenter d’atténuer les effets du changement climatique. Ce n’est que le dernier en date. Depuis quelques années, les scientifiques insistent sur la nécessité de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Dans ce contexte, toute bonne nouvelle est donc bonne à prendre.

Un rapide coup d’oeil à l’évolution des rejets de CO2 par habitant au Royaume-Uni au cours des deux-cents dernières années nous montre en effet que ces émissions n’ont pas été aussi basses depuis les années 1850, sauf une exception. L’année 1926 fut en effet marquée au Royaume-Uni par une grève générale déclenchée par la baisse des prix du charbon et par la suite, des salaires des mineurs. Cette année mise à part, les émissions de GES par habitant du Royaume-Uni sont donc maintenant au même niveau qu’à la fin de la révolution industrielle. Et la tendance à la décélération devrait se poursuivre. Les émissions britanniques ont en effet diminué de 49 % entre la référence 1990 et 2020.

Mise en perspective

Il convient toutefois de relativiser sur ces chiffres. En réalité, si le Royaume-Uni émet toujours moins de CO2 par habitant que les États-Unis ou l’Allemagne, il reste encore au-dessus de la France. En réalité, la différence devient manifeste lorsque l’on prend en compte la quantité de CO2 émise par la Grande-Bretagne au cours de l’époque industrielle marquée par l’avènement du charbon. Ainsi, ce n’est pas que le Royaume-Uni émet peu d’émissions maintenant, c’est qu’il en émettait énormément au XIXe siècle.

émissions co2 royaume-uni
L’évolution des émissions de CO2 par habitant au Royaume-Uni depuis 1800. Crédits : ourworldindata.org
émissions co2 france
L’évolution des émissions de CO2 par habitant en France depuis 1800. Crédits : ourworldindata.org

Aussi, malgré ses améliorations notables, le Royaume-Uni a encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir prétendre être durable. Si le charbon a été largement remplacé par le gaz naturel, et bien que les énergies renouvelables commencent à produire une part importante du mix énergétique total, notamment les éoliennes en Écosse, près des trois quarts de l’énergie britannique provient encore de combustibles fossiles.