in

SpaceX : Elon Musk annonce un premier voyage vers Mars dans quatre ans

Illustration d'un vaisseau Starship atterrissant sur Mars. Crédits : SpaceX

SpaceX compte profiter d’une fenêtre de lancement ouverte en 2024 pour lancer une première mission sans équipage à destination de Mars. La même année, la société compte également faire alunir des astronautes américains.

Si les débuts de SpaceX ont été un peu compliqués, l’entreprise a depuis réussi à bouleverser l’industrie spatiale grâce à ses lanceurs réutilisables. Il y a encore quelques mois, ces fusées n’étaient déployées que pour lancer des satellites en orbite ou pour transporter du fret vers l’ISS. En mai dernier, un nouveau pas supplémentaire était encore franchi avec l’envoi de premiers astronautes dans l’espace. La suite ? Elon Musk vise désormais la planète rouge. Pour information, c’est cette ambition qui motiva la création de la société en 2002.

Une première mission en 2024 ?

SpaceX est d’ailleurs sur la bonne voie pour lancer sa première mission sans équipage vers Mars “dans à peine quatre ans“, a déclaré ce vendredi 16 octobre Elon Musk, lors de la Convention internationale de la Mars Society. “Je pense que nous avons une chance de profiter de cette seconde fenêtre de transfert“.

Cette fenêtre dont parle Musk est une opportunité de lancement vers Mars qui se présente tous les 26 mois. Cette année, la NASA, la Chine et les Émirats arabes unis ont tous profité de cette ouverture (en juillet) pour lancer des missions vers la planète rouge. La fenêtre suivante s’ouvrira en 2022 (l’ESA devrait en profiter pour lancer sa mission ExoMars). Elon Musk fait donc ici référence à l’opportunité de lancement suivante : celle de 2024.

Côté technique, cette mission sera normalement lancée à bord d’un véhicule Starship, une sorte de gigantesque vaisseau spatial réutilisable actuellement en cours de développement dans les installations de la société au sud du Texas. Deux vols d’essai de prototypes, appelés SN5 et SN6, ont été opérés cette année, chacun atteignant une altitude de 150m. SpaceX prépare actuellement un autre prototype, appelé SN8, pour un vol d’essai à vingt kilomètres d’altitude. Celui-ci devrait être lancé prochainement.

Ce vaisseau Starship, in fine, sera également coiffé au sommet du “Super Heavy”, un lanceur orbital lui aussi en cours de développement dans les installations de la société.

BFR Starship Elon Musk Mars SpaceX
Vue d’artiste des navettes Starship posées sur la surface de Mars. Source : SpaceX

La Lune également en ligne de mire pour Spacex

Notez que si SpaceX a au départ souligné son intention de construire une base sur Mars, son principal objectif sera “simplement” de transporter des marchandises et des humains vers et depuis la planète rouge, facilitant ainsi le développement de bases martiennes initié par d’autres agences ou entreprises.

Si les projections de Musk sont correctes (il est souvent très ambitieux), cette première mission de SpaceX vers Mars tomberait donc la même année que celle ramenant des astronautes américains sur la Lune, dans le cadre du programme Artemis. D’ailleurs, SpaceX est également toujours dans la course pour développer un alunisseur permettant ce retour sur notre satellite. La société jouera donc sur plusieurs tableaux à la fois.