in

Elon Musk lance un défi au Programme alimentaire mondial

Crédits : NASA / Bill Ingalls

Elon Musk, l’homme le plus riche du monde, s’est récemment engagé à donner six milliards d’actions Tesla si l’ONU pouvait prouver comment cela pourrait résoudre la faim dans le monde. Le patron de SpaceX et Tesla répondait au chef du Programme alimentaire mondial (PAM).

L’échange s’est déroulé sur Twitter, comme souvent. David Beasley, directeur du Programme alimentaire mondial de l’ONU, suggérait alors qu’un petit groupe d’individus ultra-riches pourraient aider à résoudre la faim dans le monde avec seulement une fraction de leur valeur nette, notant qu’ils doivent intensifier leurs efforts maintenant, à titre ponctuel.

En réponse, Elon Musk a fait la déclaration suivante : « Si le PAM peut décrire sur ce fil Twitter exactement comment six milliards de dollars résoudront la faim dans le monde, je m’engage à vendre des actions Tesla tout de suite et le faire« .

S’adressant à Connect the World (CNN), David Beasley a ensuite nuancé ses propos, soulignant que cette somme d’argent ne résoudrait pas catégoriquement la faim dans le monde, mais elle aiderait à prévenir « l’instabilité géopolitique, les migrations massives et à sauver 42 millions de personnes au bord de la famine« . Tous ces problèmes, a-t-il ajouté, ont été aggravés par le changement climatique, la guerre et la pandémie de COVID-19.

« Avec votre aide, nous pouvons apporter de l’espoir, renforcer la stabilité et changer l’avenir« , a-t-il poursuivi, en taguant directement le patron de Tesla et SpaceX. « Parlons : ce n’est pas aussi compliqué que le Falcon Heavy, mais il y a trop en jeu pour ne pas avoir au moins une conversation« .

Elon Musk veut des garanties

De son côté, Musk a continué à défier Beasley, invitant le Programme alimentaire mondial des Nations unies à expliquer clairement sa stratégie sur le même fil Twitter et d’utiliser une comptabilité open source afin que le public puisse voir exactement comment l’argent est dépensé.  Visiblement, le patron de SpaceX n’a pas vraiment confiance en l’organisation.

Rappelons que le PAM publie déjà des rapports annuels d’audit interne sur ses dépenses dans chaque pays. Le Programme a par ailleurs été récompensé l’année dernière par le Prix Nobel de la paix « pour ses efforts de lutte contre la faim et son aide alimentaire dans les zones déchirées par la guerre« .

À l’inverse, le PAM a aussi essuyé quelques scandales. Il y a deux ans, une enquête interne avait notamment révélé des centaines d’allégations d’abus, notamment de viol et d’agression sexuelle au sein du programme. Beasley s’était alors engagé à prendre des mesures « agressives ».

Dans le détail, au moins 28 employés avaient déclaré avoir été victimes de viol, de tentative de viol ou d’agression sexuelle alors qu’ils travaillaient au PAM. Plus de 640 autres personnes (8 % des 8 127 salariés interrogés) ont déclaré avoir été victimes ou avoir été témoins de harcèlement sexuel. Enfin, 12%, soit 950 employés, ont déclaré avoir été témoins de représailles pour avoir dénoncé des pratiques abusives, selon le Guardian.

Cela étant dit, bien que Musk puisse être parfois très généreux, ce n’est pas la première fois qu’il exprime un fort désir de conserver ses nombreux milliards de dollars. La semaine dernière encore, il s’est opposé à l’idée de taxer lourdement les plus riches, car cela ralentirait son objectif ultime de coloniser Mars avec des humains.