in

Elon musk : « c’est l’aboutissement d’un rêve »

Crédits : NASA

La société spatiale SpaceX doit lancer ce samedi deux astronautes américains vers la Station spatiale internationale (ISS). L’enjeu est de taille, mais son fondateur, Elon Musk, apparaît très confiant.

SpaceX pourrait être sur le point de laisser sa trace dans l’histoire de l’industrie spatiale, se présentant comme la première entreprise privée à lancer des astronautes dans l’espace. Une prouesse qui, accessoirement, servira une autre ambition plus symbolique : celle de “redorer le blason de l’Amérique” qui s’appuie depuis près de dix ans sur les Russes pour envoyer ses astronautes à bord de la station spatiale internationale.

« Si les choses tournent mal, ce sera ma faute »

SpaceX a déjà opéré dix-neuf lancements de fret vers l’ISS pour le compte de la NASA, mais pour la première fois, la société conduite par Elon Musk transportera des vies humaines – celles des astronautes Bob Behnken et Doug Hurley. L’enjeu n’est pas le même et apparaît beaucoup plus risqué. Mais le fantasque homme d’affaires n’hésite pas à prendre ses responsabilités.

Je suis l’ingénieur en chef, a-t-il déclaré ce mardi au site CBS, à la veille du lancement finalement reporté à samedi. Donc, si tout se passe bien, ce sera le mérite de l’équipe SpaceX et de la NASA”. Mais “si quelque chose tourne mal, ce sera ma faute“.

elon musk
Elon Musk (à gauche), l’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, le vice-président Mike Pence et la seconde dame Karen Pence applaudissent les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken qui s’apprêtent à grimper dans la capsule Crew Dragon, le 27 mai 2020. Crédits : Bill Ingalls / NASA

C’est l’aboutissement d’un rêve”

En outre, Musk ne semble pas non plus se mettre la pression malgré l’enjeu, assurant avoir confiance en son équipe. Ce lancement qui est qualifié d’historique ne l’empêche pas de dormir. Telle est sa manière de gérer chaque situation à risque : agir comme si le fardeau de la responsabilité n’existait pas. “Je dois vraiment le bloquer mentalement, sinon ce serait émotionnellement impossible à gérer“, a-t-il déclaré.

Musk a également fait l’éloge des astronautes de la NASA pour leurs “nerfs d’acier” avant le lancement. Il s’est dit aussi très honoré de pouvoir fouler la rampe de lancement (39A) qui permit de lancer Neil Armstrong et Buzz Aldrin vers sur la Lune en 1969. “C’est l’aboutissement d’un rêve. Un rêve devenu réalité. En fait, cela semble surréaliste“, a-t-il déclaré.

Pour information, le lancement de la mission est prévu à 15 h 22 HAE, soit à 22 h 22 heure française (si la météo est d’accord). Voici la liste des principaux canaux de diffusion disponibles :