in

Elon Musk a dévoilé son tunnel souterrain, et a même proposé un tour aux journalistes

Crédits : Elon Musk / Capture Twitter

Elon Musk a dévoilé ce mardi un premier tunnel de transport souterrain sous la ville de Los Angeles. Certains journalistes et invités triés sur le volet ont eu la chance de pouvoir l’emprunter.

Un projet ambitieux

Il y a quelques années, Musk a eu l’idée de mettre en place de gigantesques tunnels sous les villes américaines dans le but d’éviter tous les embouteillages. L’idée consistait en une sorte de plateforme accessible à des endroits stratégiques. Un ascenseur permet alors à la voiture de rejoindre le tunnel souterrain. Une fois à l’intérieur, des rails magnétiques pouvant aller jusqu’à 200 km/h se chargent de la transporter. Au bout, un autre ascenseur remonte alors les véhicules à la surface, où ils peuvent de nouveau circuler normalement. Trois ans après avoir dessiné son projet sur un bout de papier, une première section vient d’être présentée.

La réalité est en revanche légèrement différente. Il y a, certes, toujours un tube étroit – de 3,65 m de diamètre – dans lequel circulent des Tesla Model X, mais les véhicules ne circulent pas transportés sur des plateformes. Chaque voiture serait ici équipée de roues latérales permettant d’éviter de cogner les parois. Ces roues rétractables, note Musk, peuvent être installées sur n’importe quelle voiture électrique et autonome « pour seulement 250 euros ». L’idée consiste alors à transformer votre voiture en un « véhicule stable, passif, capable de voyager à grande vitesse dans un petit tunnel ».

tunnel boring company
Crédits : The Boring Company

La présentation du projet à la presse

Pour cette première, quelques journalistes et invités ont donc été amenés à prendre place à bord d’une Tesla Model S, pour ensuite parcourir environ 1,8 kilomètre sous la ville. La voiture s’est installée dans un ascenseur sans murs, pour ensuite descendre à environ 9 mètres sous la surface. Puis le tunnel est apparu. Une fois sur place et le feu passé au vert, la voiture a tout simplement démarré, menant les invités à un peu plus de 60 km/h. Le chemin fut légèrement « cahoteux ». Musk a même qualifié sa première sortie comme étant « épique », mais il assure qu’à terme les futurs tunnels seront « lisses comme du verre ». Ce n’est ici qu’un prototype.

Elon Musk a par ailleurs précisé que de nombreuses voitures autonomes resteraient de manière permanente à l’intérieur du système, réservées aux piétons et aux cyclistes. Il note également qu’une fois sur les artères principales du système, chaque voiture pourrait rouler à toute vitesse, sauf lors des entrées et des sorties. « Cela ressemble beaucoup plus à une autoroute souterraine qu’à un métro », a-t-il expliqué. Chaque voiture devra par ailleurs être autonome et électrique, équipée de roues latérales.

Source

Articles liés :

Vous pouvez désormais vous payer une moto volante

Et s’il était possible de conduire une automobile à l’aide d’un smartphone ?

Bientôt une voiture volante avec des rotors intégrés aux roues ?