in

Elon Musk promet 100 millions de dollars pour une technologie de capture et de stockage de CO2

Crédits : NASA / Bill Ingalls

Elon Musk fera un chèque de cent millions de dollars à celui ou celle qui trouvera la meilleure technologie pour capturer et stocker le dioxyde de carbone dans le cadre d’un concours. Sur Twitter, le patron de Tesla et SpaceX promet de livrer plus de détails prochainement.

La technologie de capture du carbone, comme son nom l’indique, consiste à capturer puis séquestrer (ou valoriser) le dioxyde de carbone (CO2) libéré dans le cadre de nos activités avant qu’il ne puisse causer des ravages climatiques dans l’atmosphère terrestre. Ce type d’équipement est déjà utilisé dans certaines installations à émissions élevées, telles que les centrales électriques qui brûlent des combustibles fossiles. Cependant, ce n’est pas suffisant. Elon Musk en est bien conscient, et propose de contribuer à cette lutte à sa manière.

Je ferai un don de 100 millions de dollars pour récompenser le prix de la meilleure technologie de capture du carbone“, a annoncé le patron de SpaceX sur Twitter ce jeudi 21 janvier. “Détails la semaine prochaine“, a-t-il ajouté dans un autre tweet.

Musk, un milliardaire concerné et engagé

Il n’est pas surprenant que Musk veuille améliorer et étendre cette technologie. L’entrepreneur s’est en effet exprimé plusieurs fois sur les dangers du changement climatique, qualifiant notre forte dépendance aux combustibles fossiles producteurs de gaz à effet de serre de “l’expérience la plus stupide de l’histoire de l’humanité “.

Rappelons également que lorsque le président Donald Trump a retiré les États-Unis du pacte de Paris sur le climat en 2017, Musk a démissionné de plusieurs conseils consultatifs présidentiels en signe de protestation.

Cette annonce intervient également seulement deux jours après la cérémonie d’investiture de Joe Biden, qui a déjà acté le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris sur le climat​. Le nouveau Président américain avait en effet promis pendant sa campagne que son administration prendrait des mesures pour “accélérer le développement et le déploiement de la technologie de séquestration du carbone“.

Elon Musk
Crédits : Flickr / Heisenberg Media

Soulignons qu’Elon Musk est également l’actuel patron du constructeur Tesla, spécialisé dans les véhicules électriques qui émettent bien moins de CO2 que les voitures ordinaires et qui possède une société d’énergie solaire (SolarCity) comme filiale.

Enfin, le milliardaire fait aussi partie des signataires du “Giving Pledge”, une initiative lancée par Bill Gates qui les engage à faire don de la moitié de leur fortune au cours de leur vie.