in ,

EBios : un premier “village martien” bientôt sur Terre

Crédits : Interstellar Lab

Inspirée par la façon dont nous allons probablement vivre sur Mars, une start-up développe depuis quelques années des habitats similaires pour vivre… sur Terre. Un premier village pourrait bientôt voir le jour.

Interstellar Lab, vous connaissez ? Cette start-up basée à Paris s’inspire depuis quelques années des technologies spatiales pour développer de nouveaux habitats plus durables. Un premier village, nommé EBios (Experimental BIOregenerative Station), pourrait bientôt être implanté dans le désert de Mojave en Californie. Cette station de 70 000 m2, qui se voudra éco-responsable et la plus autonome possible (eau, électricité, nourriture), sera capable d’accueillir une centaine de personnes.

S’inspirer de Mars pour vivre sur Terre

À l’origine de ce projet : Barbara Belvisi. La fondatrice et directrice générale d’Interstellar Lab explique avoir eu l’idée de développer ces habitats du futur suite aux déclarations d’Elon Musk, patron de SpaceX, qui témoignait son intention de construire un village sur Mars. Il n’est pas le seul sur le coup. La NASA ou l’agence spatiale chinoise ambitionnent également de s’établir durablement sur la planète rouge.

Pour vivre si loin de la Terre, nous allons devoir bâtir des villages capables de fonctionner en circuit fermé. Autrement dit, il sera nécessaire de produire de l’énergie ainsi que notre propre nourriture, de puiser de l’eau in situ pour ensuite la recycler, et de mettre en place un système de gestion des déchets.

Nous n’y sommes pas encore, mais si ces villages peuvent effectivement nous permettre d’évoluer sur Mars, nous pourrions également nous en inspirer pour vivre sur Terre. C’est l’idée qui anime ce projet. Ce faisant, nous pourrions alors véritablement réduire notre empreinte carbone, mais pas que. Ces habitats auront également le potentiel de pouvoir nous préparer à la vie sur une autre planète.

« Il existe un lien étroit entre l’exploration spatiale et la prise de conscience de ce qui se passe sur notre planète », explique Barbara Belvisi.

village ebios
Voici à quoi pourrait ressembler un village EBios. Crédits : Interstellar Lab

Un premier village en 2021 ?

Pour le moment, on ne sait pas où exactement ce premier village pourrait être construit. Quatre sites potentiels ont été sélectionnés dans le désert de Mojave. La start-up négocie actuellement la possibilité de pouvoir acquérir l’un de ces terrains d’ici février 2020. Des collectes de fonds sont également mises en place dans le but de financer la construction des futurs habitats. L’objectif annoncé serait de pouvoir sortir un premier village EBios dès 2021.

Une fois sorti de terre, ce village sera occupé durant la moitié de l’année par des chercheurs et l’autre moitié par des touristes. Aucun tarif n’est pour le moment fixé mais pour les intéressés, mais une semaine sur place pourrait coûter entre 2 500 et 6 000 euros.

Source

Articles liés :

Ces photos prouvent qu’il y a de la vie sur Mars, affirme un entomologiste

La mission ExoMars 2020 pourrait trouver des traces de vie sur Mars

Elon Musk évoque la construction de la première ville sur Mars