Dubaï : un projet gigantesque pour prévenir les inondations

Dubaï
Crédits : SHansche / iStock

Il y a quelques mois, la ville de Dubaï s’est retrouvée sous les eaux, une situation évidemment rarissime dans cette contrée désertique. Le gouvernement local a récemment dévoilé un vaste plan qui prend la forme d’un système de drainage imposant.

Une capacité de vingt millions de mètres cubes par jour

Le 16 avril 2024, la ville de Dubaï (Émirats arabes unis) a été paralysée par des inondations provoquées par des pluies torrentielles. Dans la zone, plus de 250 millimètres de pluie se sont abattus en seulement une journée, une quantité deux fois plus importante que les habituels 100 mm annuels. Cet événement a causé des inondations dans de nombreux logements et centres commerciaux, l’effondrement de routes, la fermeture des écoles et une suspension des activités de l’aéroport international. Évidemment, ce genre de tempête est un phénomène très rare dans cette zone désertique. Par ailleurs, les précipitations dans tout le pays ont été les plus importantes jamais enregistrées, depuis le début des relevés en 1949.

Désormais, l’heure est à la prévention d’un potentiel incident du même genre à venir. Dans une publication sur X datant du 24 juin 2024, l’émir de Dubaï Mohammed bin Rashid Al Maktoum a donc dévoilé un plan à sept milliards de dollars. L’objectif ? Bâtir un système d’évacuation des eaux pluviales qui devrait en théorie être capable d’absorber plus de vingt millions de mètres cubes d’eau par jour.

tweet émir Dubaï inondations
Crédits : capture écran / HH Sheikh Mohammed sur X

Un projet qui devrait aboutir en 2033

L’émir a affirmé que ce système devrait servir la ville de Dubaï durant une centaine d’années. Par la même occasion, cela va augmenter de 700 % la capacité de drainage des pluies des Émirats et améliorer leur capacité à faire face aux futurs défis climatiques. Par ailleurs, l’émir a affirmé la volonté de son gouvernement de préserver les infrastructures et les acquis urbains de Dubaï, tout en améliorant la sécurité des personnes qui vivent sur le territoire. Pour l’instant, les détails du projet de cet imposant système de drainage n’ont pas été révélés. Toutefois, sa construction devrait démarrer d’ici sous peu et devrait évoluer étape par étape jusqu’en 2033.

Alors que le réchauffement climatique a été mentionné comme cause potentielle ainsi que l’ensemencement des nuages de la terrible tempête d’avril 2024, l’émirat de Dubaï mène d’autres projets en parallèle pour en atténuer les effets. En mai 2024, le leader local du développement durable a dévoilé un nouveau projet qui se présente sous la forme d’un tronçon de 70 km à transformer en mangrove, un type d’écosystème très particulier.

Voici le flash info de Sky News après les inondations d’avril 2024 à Dubaï :