in

Du fromage vieux de plus de 7 000 ans découvert en Croatie

Crédits : Muzej Grada Šibenika (CC BY license)

Une équipe d’archéologues annonce la découverte de résidus de fromage vieux de 7 200 ans, retrouvés dans des poteries. Il s’agirait ici de l’une des plus anciennes preuves de consommation de fromage de toute l’Histoire.

Il y a quelques jours, des chercheurs annonçaient la découverte d’un fromage vieux de 3 200 ans dans une ancienne tombe égyptienne, « probablement le plus ancien résidu archéologique solide de fromage jamais trouvé », jugeaient-ils alors. Le record n’aura pas tenu longtemps. Une équipe d’archéologues a en effet récemment analysé des fragments de céramique extraits de deux sites néolithiques de la côte dalmate, en Croatie, dans le but d’étudier les habitudes alimentaires de l’époque. Et si le lait était effectivement consommé dans la région, il s’avère que les produits laitiers plus fermentés – tels que le fromage – figuraient également au menu.

Du lait, les chercheurs s’en doutaient. Après la traite, celui-ci pouvait non seulement nourrir les plus jeunes, mais également être contenu et stocké pour les périodes plus compliquées. « La traite était probablement destinée aux enfants, car elle constitue une bonne source d’hydratation et est relativement exempte de pathogènes », explique Sarah McClure, de la Pennsylvania State University et principale auteure de l’étude publiée dans la revue PLOS ONE.

Mais il y a plus surprenant. En analysant les isotopes de carbone d’un type de poterie particulier appelé Rhyta, une sorte de contenant rond à forme humaine ou animale, posé sur de petits pieds, les chercheurs expliquent avoir décelé non seulement des traces anciennes de lait, mais aussi de produits laitiers plus fermentés, tels que le fromage et le yaourt.

« La production de fromage est assez importante pour que les gens fabriquent de nouveaux types d’ustensiles de cuisine », poursuit la chercheuse. En datant ensuite les graines et les os retrouvés dans les environs, les chercheurs pensent que ces anciennes traces de fromage sont vieilles d’au moins 7 200 ans. « Il s’agit de la plus ancienne preuve documentée de résidus lipidiques pour les produits laitiers fermentés dans la région méditerranéenne, et parmi les plus anciens documentés à ce jour », peut-on lire dans le rapport.

Source

Articles liés : 

Êtes-vous drogué au fromage ?

Un fromage vieux de 340 ans découvert dans l’épave d’un navire de guerre

Voici les pires odeurs du monde, selon la science