in

Ce drone « silencieux » fonctionne à l’aide d’une propulsion ionique

Crédits : Undefined Technologies

Une start-up américaine désire mettre au point la prochaine génération de drones silencieux. Un premier prototype qui embarque un moteur à propulsion ionique a été élaboré. Si cet appareil donne des résultats assez encourageants, plus de tests et d’améliorations seront nécessaires, notamment pour atteindre les objectifs en matière de silence.

Un drone équipé d’électrodes à haute tension

Les drones devraient prendre encore davantage d’importance dans le futur. Actuellement, les projets sont ainsi légion avec par exemple le drone hypersonique de la société Hermeus qui promet un trajet Paris-Tokyo en moins d’une heure pour le transport de fret. Dans un communiqué du 18 avril 2022, la start-up Undefined Technologies a quant à elle présenté son drone Silent Ventus, dont l’allure rappelle actuellement une palette. Toutefois, l’engin arborera bien une carrosserie dont le design est déjà connu.

Le drone en question embarque deux grilles superposées embarquant des électrodes à haute tension. Ces dernières s’opposent pour faire en sorte que l’air soit ionisé, puis accéléré vers le bas. L’objectif ? Générer la poussée et faire avancer l’appareil. Il s’agit donc d’une sorte de moteur à propulsion ionique. Par ailleurs, à l’inverse d’un avion, il est nécessaire d’obtenir une poussée très importante, et donc beaucoup d’énergie pour permettre au drone de décoller et se maintenir dans les airs.

silent ventus drone ionique propulsion 2
Crédits : capture YouTube / Undefined Technologies

Un prototype encore trop bruyant

Undefined Technologies a déjà pratiqué deux tests de son prototype. Le premier a duré seulement 25 secondes (voir vidéo en fin d’article) et le second a permis de maintenir l’appareil en l’air durant deux minutes et trente secondes. Les deux tests ont été réalisés en intérieur, donc sans vent ou autre contrainte météorologiques. Il subsiste donc quelques zones d’ombre en ce qui concerne le comportement que pourrait avoir l’engin en conditions réelles. De plus, ce dernier est particulièrement léger et personne ne sait s’il pourra un jour embarquer une charge utile. Si tel n’est pas le cas, des interrogations se poseront logiquement sur l’utilité de que qui est présenté comme les débuts de la prochaine génération de drones silencieux.

La start-up a également vanté les mérites d’Air Tantrum, une technologie de sa conception. En théorie, cette dernière devrait rendre l’appareil incroyablement silencieux. Pourtant, il faut savoir que même en l’absence de moteur traditionnel, un drone à propulsion ionique génère quand même du bruit. Les mesures du sifflement de l’engin lors de son premier test ont d’ailleurs tout de même été mesurées à 90 décibels. Autrement dit, le drone est encore trop bruyant. Cependant, Undefined Technologies désire atteindre un volume sonore de 70 décibels, soit quasiment autant qu’un drone quadrimoteur semi-professionnel.