in

Les drôles de rituels à suivre pour les cosmonautes avant de quitter la Terre

Crédits : ESA–S. Corvaja, 2015

C’est depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, que tous les cosmonautes et astronautes rejoignent l’espace depuis 2011. Mais avant de quitter la Terre, tous doivent se plier à un certain nombre de rituels « porte bonheur » aussi étranges qu’insolites.

C’est là, en 1961, que Youri Gargarine a été le premier homme à quitter la Terre. Le cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan, est une sorte de Mecque du monde spatial russe, et depuis 2011, l’unique endroit depuis lequel tous les astronautes rejoignent l’espace. En forme d’hommage ou de superstition, tous doivent désormais suivre quelques rituels avant de quitter la Terre.

Planter un arbre

Pas n’importe quand ni n’importe où. C’est deux jours avant de partir pour l’espace que chaque astronaute ou cosmonaute plante un arbre, dans l’Allée des Héros, où ils passent devant les arbres plantés auparavant par leurs prédécesseurs.

Esa
Crédits : ESA

Regarder un film russe

« Le Soleil Blanc du Désert » est un western russe en noir et blanc sorti en 1969, réunissant à l’époque pas moins de 30 millions de spectateurs soviétiques dans les salles. Ce « monument du cinéma russe » est donc au programme de la dernière soirée des astronautes et cosmonautes avant le grand départ.

Signer la porte de la chambre d’hôtel

Tous logent à l’Hôtel des cosmonautes, un hôtel sans aucune prétention, peut-être pour les préparer à l’inconfort des nuits dans l’espace. Au moment du « check-out », tous les astronautes doivent signer la porte de la chambre qu’ils occupaient, puis trinquer avec le personnel de la base (de la vodka ou du champagne), et montent ensuite à bord du camion, direction l’espace.

Nasa
Crédits : NASA

Uriner sur la roue arrière droite du camion

L’histoire raconte que Youri Gargarine aurait eu une envie pressante avant de monter à bord du vaisseau Vostok. La coutume veut donc que sur la route, les astronautes s’arrêtent pour uriner sur la roue arrière droite du camion, avant d’arriver à la base. Pour les dames, verser une petite bouteille d’eau sur la roue est accepté.

Pain et sel au retour

Une fois dans l’espace, un dernier rituel attend les astronautes et cosmonautes, prévu pour le retour, à savoir une cérémonie à base de dégustation de pain et de sel.

Source : astronova