in ,

Pour trouver l’amour, et si on draguait en réalité virtuelle ?

Crédits : Virtually Datind sur Facebook

Depuis deux décennies, les sites de rencontres et autres messageries sont de plus en plus utilisés par les internautes afin de trouver l’âme sœur. Désormais, il est question de réalité virtuelle dans cet univers.

Depuis le premier site de rencontre, Match.com en 1995 (racheté par Meetic en 2011, de nombreux autres sont apparus et ont connu un nouvel élan avec la démocratisation du smartphone. Interagir avec des personnes dans un environnement digital connaît également un certain succès grâce à Second Life, Tinder ou encore Facebook.

Alors que la réalité virtuelle continue sa progression, il est désormais question d’applications et d’autres émissions de rencontre. Citons par exemple Virtually Dating de Facebook, un genre de rendez-vous virtuel requérant l’utilisation de casques HTC Vive. Bienvenue dans la drague 3.0 où les deux protagonistes se trouvent dans la même pièce mais se découvrent grâce à leur casque VR et à travers un avatar issu du scan de leurs corps respectifs. Si le concept est surprenant au premier abord, le système comporte encore trop de bugs pour bénéficier d’un attrait indiscutable.

Une application existe également pour les personnes utilisant l’HTC Vive et ayant du mal à draguer : Dating Lessons. En effet, il s’agit de cours de drague en immersion. Cependant, le jeu est vivement critiqué en raison de son caractère sexiste. Il s’agit ici d’entraîner l’utilisateur à adopter un bon langage corporel et à trouver les bonnes formules à utiliser pour « emballer » une femme. Chacun se fera son opinion.

Au Japon, une société de jeux vidéos propose aux hommes de se marier dans une vraie chapelle avec leur héroïne de manga préférée. Le marié physiquement présent est équipé d’un casque VR lui permettant de voir sa bien-aimée. En parlant de jeux vidéos et puisque l’article traite d’avantage de la drague que du mariage, rappelons qu’en 2014, toujours au Japon, une première application avait vu le jour. Il s’agissait de Summer Lesson, dont le but est de draguer une étudiante virtuelle.

Nous sommes tout de même en droit de nous demander jusqu’où nous mènera ce genre d’évolution de la drague. En attendant, des chercheurs des Universités de West Virginia et de l’Illinois se sont intéressés, dans une récente étude, aux effets de ce genre de rencontres une fois que celles-ci se concrétisent dans la réalité.

Une baisse de l’attraction entre les deux personnes se ferait sentir dès la première rencontre. En revanche : plus le nombre de messages échangés est important, moins ce sentiment de désillusion se produit. Par ailleurs, la réalité virtuelle pourrait complètement gommer ce genre de déception car l’expérience est bien plus forte que face à un écran sur une simple application de messagerie.

Sources : Mashable – Slate