in

Le petit “digestif” à la fin d’un repas copieux est-il bénéfique pour la digestion ?

Crédits : britfatcat / Flickr

Certaines personnes boivent de l’alcool pendant le repas, mais d’autres préfèrent déboucher une bouteille après avoir copieusement mangé. Il s’agit du petit digestif de fin de repas que de nombreuses personnes affectionnent. L’alcool est évidemment à consommer avec modération, mais une question s’impose : le digestif porte-t-il bien son nom ?

Une idée reçue

Après un repas, les choses qu’il faudrait clairement éviter sont : manger un fruit, boire du thé, aller se baigner, faire du sport, fumer une cigarette et faire un somme. Faudrait-il ajouter à cette liste la prise d’un petit digestif ? Consommés après un repas copieux, les cognac, whisky, armagnac, rhum vieux ou encore calvados sont qualifiés de digestifs. Pour beaucoup de personnes, la fin d’un repas copieux s’accompagne souvent de ces alcools afin de mieux faire passer les excès.

En réalité, il s’agit tout simplement d’une idée reçue, comme l’expliquent plusieurs études, dont celle publiée en 2010 par l’Hôpital Universitaire de Zurich (Suisse). Selon Henriette Heinrich, principale chercheuse de l’étude, les convives testés après un repas accompagné d’alcool voyaient leur digestion gastrique ralentie de moitié. La durée de digestion des buveurs d’eau était de six heures contre neuf pour les autres. Toutefois, il faut savoir que l’étude en question concernait une consommation d’alcool pendant le repas (une fondue savoyarde).

repas copieux
Crédits : PxHere

L’effet faussement bénéfique du digestif

Néanmoins, les chercheurs sont formels : la communauté scientifique a pendant longtemps vanté à tort les mérites du digestif. L’idée était que l’alcool facilite la digestion en augmentant la sécrétion de gastrite, une enzyme digestive rendant alors l’estomac plus mobile. Or, si l’alcool peut effectivement distendre l’estomac (phénomène de vasodilatation) et apporter un sentiment de bien-être, il alourdit malheureusement la digestion.

Il faut savoir que l’alcool ne subit aucune modification biochimique lors de son passage dans notre système digestif. Il passe en partie dans notre sang par les parois de l’estomac ainsi que de l’intestin. Ainsi, l’alcool peut être à l’origine de diarrhées. Ainsi, outre la vasodilatation qui en réalité est un effet faussement bénéfique et très éphémère, il n’y aurait aucun effet positif dans le fait de consommer de l’alcool pendant ou après un repas. Par ailleurs, la réputation de certains alcools en tant que digestifs a une origine assez ancienne, d’une époque où ces mêmes alcools devaient leur goût à des aromates et certaines épices qui facilitaient effectivement la digestion.

Il existe d’autres moyens pour mieux digérer comme boire de l’eau, afin d’aider à la dégradation de la nourriture. Le fait de prendre son temps et bien mâcher est également vivement conseillé. Après le repas, surtout si celui-ci est très copieux, faire une petite balade peut en outre être bénéfique. En effet, marcher un peu permet de secouer légèrement l’organisme, et donc le système digestif.