Quelles sont les différences entre les mammouths et les mastodontes ?

Crédits : Wikimedia Commons / Charles R. Knight

Bien que les mammouths et les mastodontes partagent certaines similitudes en apparence et en taille, au point qu’ils sont parfois confondus, il existe des différences significatives entre ces deux types d’animaux. Voici comment les différencier.

Les mammouths et les mastodontes sont deux groupes distincts de proboscidiens préhistoriques. De ce fait, ils partagent plusieurs caractéristiques communes. Comme les éléphants modernes, ces deux types d’animaux étaient munis d’une trompe leur permettant de saisir de la nourriture, de boire de l’eau et d’interagir socialement avec les autres membres de leur groupe. Et comme les éléphants modernes, les deux groupes possédaient également des défenses (longues incisives supérieures), utilisées principalement pour se défendre contre les prédateurs et mâles rivaux, ou encore pour déblayer la neige et la végétation.

Les similitudes ne s’arrêtent pas là. Les mammouths et mastodontes avaient également une structure corporelle similaire, avec un corps massif, de courtes pattes et une longue queue. Ils étaient aussi recouverts de poils, ce qui leur fournissait une isolation thermique suffisante pour survivre dans les environnements froids du Pléistocène.

Cependant, même s’ils partagent certaines similitudes, il existe aussi des différences significatives entre ces deux groupes.

mammouths laineux
Vue d’artiste d’un mammouth laineux mâle adulte dans un col de montagne en Alaska arctique, il y a 17 100 ans. Crédits :James Havens/The Havens Studio

Quelles différences ?

Les mammouths (genre Mammuthus) appartiennent à la famille des Elephantidae qui inclut également les éléphants modernes, tandis que les mastodontes (genre Mammut) appartiennent à une famille distincte, les Mammutidae. Les deux familles ont évolué séparément à partir d’ancêtres communs.

Par ailleurs, les mastodontes sont apparus plus tôt que les mammouths, dès l’Oligocène, il y a près 33 millions d’années, avant de s’éteindre au Pléistocène il y a environ 10 000 ans. De leur côté, les mammouths sont apparus plus tard, il y a environ cinq millions d’années, avant de s’éteindre au début de l’Holocène pour certaines populations, il y a environ 5 000 ans.

Les mastodontes avaient aussi un crâne plus massif et un front plus bas que les mammouths, qui avaient un profil crânien plus arrondi et plus haut. Les mammouths étaient également généralement plus grands que les mastodontes, bien que la taille variait selon les espèces.

Cependant, la différence la plus notable entre les mammouths et les mastodontes se situait au niveau de leurs dents. Les mammouths avaient des molaires en forme de plaques adaptées pour broyer des herbes et des plantes tendres. À l’inverse, les mastodontes avaient des dents coniques mieux adaptées pour briser des branches et des feuilles.

Enfin, les mammouths étaient plus largement répartis que les mastodontes, avec des populations établies en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique. De leur côté, les mastodontes vivaient principalement en Amérique du Nord et en Eurasie.