in

En quoi les chimpanzés et les bonobos sont-ils différents ?

primates covid bonobos chimpanzés
Crédits : Jeroen Kransen/Flickr

Les ressemblances physiques entre chimpanzés et bonobos ont souvent conduit à une confusion entre ces deux espèces très proches. Cependant, une étude approfondie de leur comportement, de leur biologie et de leur structure sociale révèle des différences frappantes. Voici comment les distinguer.

Les chimpanzés et les bonobos sont deux espèces de grands singes qui partagent un ancêtre commun avec les humains. Il est généralement admis que cette divergence a eu lieu entre six et sept millions d’années avant notre ère. Celle entre les chimpanzés et les bonobos s’est quant à elle produite plus tard, il y a environ deux millions d’années.

Depuis lors, ces deux espèces ont évolué séparément caractéristiques distinctesen réponse à leurs environnements et à leurs pressions évolutives respectifs, bien qu’ils soient génétiquement très proches.

Différences physiques et géographiques

Physiquement, les chimpanzés ont notamment tendance à être plus grands. Les mâles peuvent atteindre une taille de 1,2 à 1,7 m de haut une fois qu’ils sont dressés sur leurs deux jambes arrière. De leur côté, les bonobos mâles mesurent généralement de 1 à 1,2 m.

Les chimpanzés ont également un visage plus anguleux, avec un front plus bombé, des joues proéminentes et des sourcils plus saillants, tandis que leurs cousins ont un visage plus arrondi avec un front plus plat. Les premiers ont aussi des membres plus robustes et des bras plus courts par rapport à leur corps, tandis que les seconds ont des membres plus graciles et des bras plus longs. Enfin, les bonobos ont généralement un pelage noir brillant, tandis que les chimpanzés peuvent avoir une coloration plus variée, allant du noir au brun clair. Ces derniers ont aussi des canines plus prononcées.

Côté géographie, vous retrouverez principalement les chimpanzés en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, tandis que les bonobos sont endémiques à une région spécifique de la République démocratique du Congo. Notez que si la frontière entre les habitats de ces deux espèces n’est pas clairement définie et qu’il existe des zones de chevauchement potentiel, il est très peu probable que les chimpanzés et les bonobos se côtoient naturellement dans la nature.

chimpanzés bonobos
Un jeune chimpanzé. Crédits : dwin_Butter

Prédateurs et hippies

Les comportements sociaux de ces deux espèces est peut-être ce qui les distingue le plus. Les chimpanzés, qui soignent parfois leurs blessures avec des insectes, ont une hiérarchie sociale plus rigide et sont souvent décrits comme plus agressifs que les bonobos, que ce soit entre eux ou face à des groupes rivaux. Les bonobos ont de leur côté des structures sociales moins hiérarchisées et sont plus pacifiques.

Dans les groupes de chimpanzés, les mâles ont également tendance à être dominants et à exercer un contrôle sur les femelles. Chez les bonobos, c’est l’inverse : les femelles jouent souvent un rôle plus important dans la prise de décision et la résolution des conflits.

Les bonobos, dont les mères aident les fils à se caser, sont aussi connus pour leur comportement sexuel débridé qui est souvent utilisé pour établir des liens sociaux, résoudre les conflits et maintenir la cohésion du groupe.

chimpanzés bonobos
Une famille de bonobos. Crédits : USO/istock

Autrement dit, les chimpanzés sont plus enclins à la compétition, tandis que leurs cousins utilisent souvent les interactions sexuelles pour maintenir la cohésion sociale.

Le célèbre primatologue Frans de Waal résuma un jour ces différences en une phrase : « Les chimpanzés sont des prédateurs sociaux, tandis que les bonobos sont des prédateurs sexuels« . L’écrivain Christopher Ryan avait également écrit quelque chose de similaire : « Les chimpanzés sont des machos agressifs, les bonobos sont des hippies sexuellement libérés ».

En ce sens, les chimpanzés et les bonobos peuvent être considérés comme des reflets des différentes facettes de notre personnalité. D’un côté, les chimpanzés reflètent notre côté sombre, tandis que les bonobos incarnent la paix et l’amour.