in

D’ici 2050, 50 % de biocarburants dans les avions en France !

Crédits : Pexels

Récemment, la ministre de la Transition écologique et solidaire a rendu visite au géant de l’aéronautique Airbus. L’intéressée a communiqué sur les biocarburants aéronautiques durables dans notre pays. Dans trois décennies, la moitié des carburants utilisés dans l’aviation devront provenir d’un processus durable.

Une transition ambitieuse mais “douce”

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire s’est rendue sur le site d’Airbus à Toulouse le 27 janvier 2020. L’objectif ? Dévoiler la feuille de route du gouvernement concernant les biocarburants aéronautiques durables en France. L’intéressée a annoncé pas moins de 50 % de biocarburants dans les avions d’ici 2050. Par ailleurs, cet objectif s’inscrit dans la stratégie nationale bas-carbone.

Il est clairement question ici de transition. Celle-ci sera toutefois “douce”, prévoyant dans un premier temps un remplacement du kérosène fossile à raison de 2 % dès 2025 et de 5 % dès 2030. L’annonce a été accompagnée de la présentation du nouvel A350 d’Air France, le cinquième de la compagnie aérienne. Or, celui-ci est capable d’assumer une consommation de carburant d’origine végétale à hauteur de 20 %.

airbus toulouse A350
Un A350 en cours d’assemblage sur le site d’Airbus à Toulouse.
Crédits : Bernd K / Wikipedia

La ministre a lancé un appel

Il faut savoir que le gouvernement français avait déjà posé la première pierre de cette transition dès la fin de l’année 2017. L’État avait en effet signé l’Engagement pour la croissance verte (ECV) avec les cinq grands groupes industriels que sont Airbus, Air France, Safran, Suez Environnement et Total. L’objectif ? Réfléchir sur les biocarburants aéronautiques et la mise en place d’une filière française.

Lors de sa récente visite sur le site d’Airbus, la ministre a également lancé un Appel à manifestation d’intérêt (AMI). Le but est ici d’identifier les projets d’investissement dans des unités de production de biocarburants de 2e génération. Or, ces projets envisagés dans notre pays visent notamment les biocarburants aéronautiques.

Il est vrai que la question des biocarburants aéronautiques est assez nouvelle par rapport à celle concernant les biocarburants des transports routiers. La recherche se poursuit d’ailleurs concernant ces derniers. En 2017, des chercheurs allemands présentaient un biocarburant pour les moteurs diesel conventionnels. En 2018, un programme européen s’attaquait à la création d’un biocarburant à base de paille de blé. Enfin, en 2019, des chercheurs américains élaboraient un biocarburant à base d’algues plus économique.

Source

Articles liés :

Recyclage : Un carburant d’un nouveau genre mis au point par des chercheurs

Un carburant liquide capable de stocker l’énergie du Soleil pendant 18 ans ?

Dans cet avion d’un nouveau genre, vous prendrez place dans les ailes !