in

D’ici 2030, le monde gaspillera près de 6 milliards de tonnes de nourriture par jour…

Crédits : Wikimedia Commons

Le gaspillage alimentaire n’est pas une nouveauté, mais selon un récent rapport, les quantités de nourriture qui feront l’objet de ce même gaspillage augmenteront toujours plus, et atteindront des sommets d’ici une dizaine d’années.

En moyenne, 1600 milliards de tonnes de nourriture sont jetées dans le monde, c’est-à-dire pas moins d’un tiers de la production totale ! Saviez-vous que la moitié de la production de fruits et légumes finit de cette façon ? C’est également le cas du tiers des récoltes de céréales, de 35 % des poissons pêchés ou encore de 20 % de la production de lait.

Par ailleurs, il faut savoir que le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde était de 815 millions en 2016 – et qu’il s’agit d’une tendance à la hausse. Évoquons également l’impact environnemental, puisque la production alimentaire représente pas moins de 8 % des émissions de gaz à effet de serre.

Le 20 août 2018, le cabinet international de conseil en stratégie Boston Consulting Group (BCG) a publié un rapport préoccupant. Selon ses projections, le BCG estime que le volume du gaspillage alimentaire augmentera de 1,9 % par an jusqu’en 2030. À ce moment-là, ce seront environ 2100 milliards de tonnes de nourriture qui partiront à la poubelle dans le monde, et l’Asie devrait être la région du globe la plus impactée.

Rappelons que le gaspillage se produit à tous les niveaux, à savoir durant la production (32 %), la manutention et le stockage (22 %), la consommation (22 %), le transport et la distribution (13 %) ainsi que lors de la transformation et l’emballage des produits (10 %).

Le rapport pointe le fait que de nombreux pays manquent d’infrastructures adaptées ne permettant pas de respecter la chaîne du froid, par exemple. Le problème des dégâts aux récoltes occasionnés par les rongeurs et autres parasites est également soulevé, tout comme une mauvaise façon de consommer de la part des populations. Par ailleurs, si les gouvernements et les consommateurs ont leur rôle à jouer, les entreprises de l’agroalimentaire sont en première ligne, et devraient être principalement tenues responsables de la plupart des dérives.

Voici une vidéo expliquant le gaspillage alimentaire réalisée et publiée en 2015 par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) :

Sources : ConsoGlobeFutura Sciences

Articles liés :

Des chercheurs ont trouvé un moyen de limiter le gaspillage alimentaire !

Cette petite fille a inventé un excellent moyen d’éviter le gaspillage alimentaire !

Contre le gaspillage alimentaire, les Britanniques recyclent le pain en bière

D’ici 2030, le monde gaspillera près de 6 milliards de tonnes de nourriture par jour…
noté 2 - 1 vote[s]