in ,

Dezoom : quand les drones dévoilent l’impact de l’Homme sur le monde !

Crédits : capture YouTube / Simon Bouisson

Deux Français sont à l’origine de Dezoom, une série montrant la société humaine avec un “certain recul”. En effet, les courts épisodes de cette série mettent chaque fois en exergue la spécificité environnementale et/ou sociale d’un lieu en filmant ce dernier à l’aide d’un drone.

Dix épisodes, dix problématiques

Simon Bouisson et Ludovic Zuili sont les réalisateurs de la série Dezoom diffusée sur ARTE depuis le 3 juin 2019, comme l’annonçait un communiqué de la chaîne. Il s’agit d’une série dont les  épisodes comportent chaque fois un seul plan séquence de 2 minutes 30 filmé à l’aide d’un drone. Ce moyen de montrer un phénomène pourrait changer la façon qu’a le public de percevoir certains environnements. En effet, il s’agit de montrer un lieu en passant progressivement de l’échelle humaine à l’échelle macro, autrement dit de la Terre au ciel (voir trailer en fin d’article).

Nous parlons beaucoup des drones dans les médias pour leur possible future utilisation en matière de livraison de repas. Néanmoins, ce genre d’appareil peut être très utile en matière de reconnaissance de terrain, comme ce fut le cas récemment avec les points chauds inconnus de Tchernobyl. Cependant, à l’aide d’une simple caméra, il est possible de montrer certains phénomènes d’une manière totalement différente. Il y a quelques semaines par exemple, une équipe de chasseurs de tornades basée aux États-Unis a capturé d’impressionnantes images d’un de ces monstres traversant un ranch.

Des serres sur une surface grande comme quatre fois Paris où sont cultivés la plupart des fruits et légumes destinés à répondre à la demande du continent européen (Almeria, Espagne)
Crédits : capture YouTube/Simon Bouisson

Des thèmes importants

La série Dezoom est composée d’une dizaine d’épisodes qui à chaque fois, abordent une question environnementale – parfois à dimension sociale. Citons par exemple les thèmes concernant les fermes circulaires d’Arabie Saoudite, le tout-voiture à Los Angeles ou encore les exploitations de charbon à ciel ouvert en Allemagne. D’autres thèmes sont abordés tels que la déforestation au profit des mines d’or en Amazonie, la production d’énergie solaire, l’industrie agroalimentaire ainsi que la production de masse.

Un des épisodes concerne le quartier le plus surpeuplé d’Inde : Laxmi Nagar à New Delhi. Le but est ici de rappeler que ce pays déjà surpeuplé et en proie à de graves problèmes sera le plus peuplé au monde à partir de 2025. Un autre épisode concerne également la ville de New Delhi et traite d’un autre sujet pourtant lié : l’accumulation des déchets. L’épisode intitulé La montagne de déchets de New Delhi s’est intéressé à Ghazipur, une des trois grandes décharges de la ville où de pauvres gens trient des déchets pour une rémunération minime, et ce au péril de leur propre santé.

Voici le trailer officiel de la série Dezoom diffusée sur la chaîne ARTE :

Source

Articles liés :

Un drone filme le massacre des dernières forêts du Sénégal pour le compte de la Chine

Vidéo – Un drone a découvert un peuple inconnu en Amazonie !

Inde : une incroyable crise de l’eau menace 600 millions d’habitants