in

Deux sociétés chinoises s’allient pour éjecter Windows du pays !

Crédits : Negative Space / Pexels

Deux sociétés chinoises se sont alliées afin de créer un nouveau système d’exploitation destiné aux foyers chinois. L’objectif est simple : faire en sorte que plus personne n’utilise Windows ou autre OS américain sur le territoire.

Un système d’exploitation 100 % chinois

Comme chacun sait, Internet est très contrôlé en Chine. Nous pouvons même parler de censure, puisque l’information y est totalement manipulée et de nombreuses plateformes sont rendues inaccessibles. La Chine est d’ailleurs passée maître dans l’art de se renfermer sur elle-même au niveau d’Internet. Avec les années, nous avons assisté à l’arrivée de Baidu – le Google chinois – ou encore WeChat, l’application de messagerie. Citons également Taobao (Alibaba), le principal site de vente en ligne du pays.

Comme l’explique un communiqué de l’agence de presse Xinhua publié le 8 décembre 2019, la Chine désire cette fois s’attaquer aux systèmes d’exploitation (OS). Les deux sociétés locales China Standard Software (CS2C) et Tianjin Kylin Information (TKC) se sont alliées afin d’élaborer un système d’exploitation 100 % chinois d’ici 2025. Ces deux firmes sont les deux plus grands éditeurs de systèmes d’exploitation du pays. Une nouvelle société sera créée pour l’occasion, et sera à l’origine du nouveau système d’exploitation.

kylin systême exploitation chinois
Kylin est l’un des systèmes d’exploitation créés par la Chine
Crédits : Kylin OS / Wikipédia

Éjecter Windows du pays

Il faut savoir que TKC a créé l’OS Kylin en 2001, celle-ci était tout d’abord dotée d’une distribution FreeBSD. En 2009, cette même OS a adopté un noyau Linux. Un an plus tard, CS2C a repris la version open source de Kylin afin de concevoir NeoKylin. Or, cette OS n’est autre qu’un clone de Windows XP. Autrement dit, les deux sociétés ne partent pas de zéro mais doivent travailler ensemble en prenant le meilleur de chacun des OS cités. Il s’agit d’une mission qui pourrait être assez compliquée étant donné que les deux sociétés font “chambre à part” depuis de nombreuses années.

Il faut savoir que les OS Kylin et NeoKylin équipent déjà environ 90 % des ordinateurs des administrations gouvernementales. Ainsi, le nouvel OS devrait être destiné aux particuliers afin d’éradiquer petit à petit Windows et autres du pays. Actuellement, 88 % des ordinateurs particuliers sont équipés d’OS Windows et 8 % de macOS. Rappelons que cette décision s’inscrit dans une logique de guerre commerciale avec les États-Unis, faisant rage depuis plusieurs années maintenant.

Source

Articles liés :

La Chine veut attirer des prix Nobel pour accélérer ses progrès scientifiques

La Chine veut clairement participer à la conquête de Mars !

Surveillance de masse : la Chine lance une “super caméra” couplée à l’IA