in

Deux nouvelles planètes détectées autour d’une étoile semblable au Soleil

Crédits : ESA / ATG medialab

Une équipe d’astronomes rapporte la détection de deux nouvelles planètes en orbite autour de l’étoile HD 137496, semblable au Soleil. L’une est classée comme une « super-Mercure chaude », l’autre comme un « Jupiter froid ». La découverte est détaillée dans un article publié sur arXiv.org.

Le télescope spatial Kepler, qui s’est éteint en octobre 2018, aura été à l’origine de la découverte de milliers de planètes extrasolaires. Malgré ce départ en retraite, le travail de relevés de l’observatoire nous réserve encore des surprises. Il y a quelques mois, des astronomes se sont en effet appuyés sur une IA pour dénicher la présence de plus de 350 de nouveaux mondes évoluant dans la Voie Lactée.

Plus récemment, un groupe d’astronomes dirigé par Tomas Silva de l’Université de Porto, au Portugal, a rapporté la détection de deux autres planètes dans ces mêmes données. Les signaux de transit perçus par l’observatoire ont ensuite été confirmés par les observations de vitesse radiale des spectrographes HARPS et CORALIE. Rappelons que ces deux méthodes (celle du transit et de la vitesse radiale) sont à l’origine de quasiment toutes les découvertes d’exoplanètes réalisées à ce jour.

Ces deux mondes évoluent autour d’une étoile semblable au Soleil (1,03 masse solaire et un rayon d’environ 1,59 rayon solaire) nommée HD 137496. Elle est revanche beaucoup plus jeune avec un âge estimé à seulement 8,3 milliards d’années. À titre de comparaison, le Soleil se serait formé il y a plus de 4,6 milliards d’années.

Deux planètes qui n’ont pas leurs pareilles dans le Système solaire

La plus proche de l’étoile, désignée HD 137496 b, est environ 30% plus grosse et quatre fois plus massive que la Terre. Elle est principalement composée de fer, le noyau représentant plus de 70 % de sa masse HD 137496 b orbite autour de son hôte chaque 1,62 jour, à une distance d’environ 0,027 Unité Astronomique (UA). Sa température d’équilibre est estimée à environ 2 130 K. Compte tenus de ces caractéristiques, cette planète a été classée comme un « super-Mercure chaud ».

Désignée HD 137496 c, la seconde planète nouvellement découverte a été classée comme un « Jupiter froid » sur la base de sa masse (environ 7,66 masses de Jupiter) et de sa température d’équilibre (environ 370 K). Ce monde évolue sur une orbite très excentrique, complétant un tour de son étoile en 480 jours à une distance de 1,21 UA.

planètes vie planète HD 3167
Illustration d’une planète en orbite autour de l’étoile semblable au Soleil HD 85512. Crédits : ESO/M. Kornmesser

En définitive, les astronomes soulignent la particularité de ce système planétaire, notant que HD 137496 b est l’une des rares planètes denses bien caractérisées, tandis que HD 137496 c est une planète à forte excentricité, ce qui en fera des cibles intéressantes pour tester les théories de formation planétaire.