in

Deux nouveaux minéraux découverts à l’intérieur d’une météorite

minéraux météorite
Crédits : Université de l'Alberta

Une équipe de chercheurs annonce avoir identifié au moins deux nouveaux minéraux jamais observés auparavant sur Terre dans une énorme météorite écrasée en Somalie (la neuvième plus grosse jamais découverte). Ces minéraux pourraient détenir des indices importants sur la formation des astéroïdes.

Les deux nouveaux minéraux ont été trouvés à l’intérieur d’une seule tranche de soixante-dix grammes prélevée sur la météorite El Ali. La roche, dont la masse avoisinait les dix-sept tonnes, est surnommée ainsi, car elle a été trouvée en 2020 près de la ville d’El Ali, dans la région somalienne de Hiiraan. La présence d’un troisième minéral potentiel est également à l’étude.

Les scientifiques ont nommé les minéraux elaliite et elkinstantonite. La première dénomination tire son nom de la météorite elle-même. La seconde est une référence à Lindy Elkins-Tanton, professeur à la School of Earth and Space Exploration de l’Université de l’Arizona et chercheuse principale de la prochaine mission Psyche de la NASA.

Implications potentielles

« El Ali » est une météorite de type IAB composée de fer météorique parsemé de minuscules morceaux de silicate. On en dénombre environ 350 sur Terre.

Les chercheurs ont identifié la présence des deux minéraux dans le cadre de leurs analyses visant à classer la météorite. Leur identification rapide a été possible, car ces deux minéraux avaient déjà été créés synthétiquement auparavant. Les chercheurs ont donc pu faire correspondre leur composition avec celle de leurs homologues fabriqués en laboratoire.

« Chaque fois que vous trouvez un nouveau minéral, cela signifie que les conditions géologiques permettant leur formation étaient différentes de ce qui a été trouvé auparavant« , souligne Chris Herd, professeur au Département des sciences de la Terre et de l’atmosphère de l’Université de l’Alberta. « C’est ce qui rend cela excitant : dans cette météorite particulière, vous avez deux minéraux officiellement décrits qui sont nouveaux pour la science« .

météorite minéraux
Une tranche de la météorite El Ali conservée dans la collection de météorites de l’Université d’Alberta, au Canada. Crédits : Université d’Alberta.

Chaque fois qu’un nouveau minéral est découvert, les experts en matériaux sont par ailleurs intéressés en raison de leurs utilisations potentielles dans un large éventail de domaines.

Les chercheurs prévoient également de les étudier davantage afin de comprendre les conditions de formation de leur astéroïde parent. Cependant, ces futures analyses pourraient être mises en péril. La météorite a en effet été récemment transférée en Chine pour être vendue. Si la roche atterrit chez un acheteur privé, les chercheurs pourraient donc ne plus y avoir accès.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.