in

Deux nouveaux Jupiter chauds découverts par Kepler

Crédits : MPIA

Une équipe d’astronomes annonce avoir détecté deux nouvelles exoplanètes en orbite autour d’étoiles situées à plus de 1 300 années-lumière de la Terre. Ces deux nouveaux mondes extraterrestres ont une taille similaire à celle de Jupiter, mais sont beaucoup plus chauds que le géant de gaz de notre Système solaire. Les résultats ont été présentés le 23 août dans un article publié sur arXiv.org.

Les « Jupiter chauds » sont des exoplanètes dépassant souvent la masse de Jupiter, mais orbitant très près de leur étoile. Selon les modèles connus, elles ne peuvent se former si près de leur hôte. En général, les petites planètes rocheuses gravitent près du Soleil tandis que les géantes gazeuses patrouillent plus loin. Ainsi elles ont migré et depuis une vingtaine d’années, les astronomes cherchent à comprendre comment de grosses planètes gazeuses parviennent à atteindre des orbites jusqu’à cent fois plus serrées que celle de Jupiter autour du Soleil. C’est pourquoi chaque découverte est importante à l’instar de ces deux nouveaux mondes.

Une équipe d’astronomes dirigée par Avi Shporer, de l’Institut de technologie de Californie (Caltech), présentait en effet il y a quelques jours les résultats d’observations de suivi faites par Kepler qui confirment la présence de deux Jupiter chauds en orbite proche (les plus longues en revanche pour des géantes à gaz avec une masse mesurée).

EPIC 211418729b a un rayon de 0,94 fois celui de Jupiter pour quasiment deux fois sa masse (1,85 masse de Jupiter). La planète a une période orbitale de 11,4 jours et une température d’équilibre de 719 K. Le système planétaire est situé à environ 1 570 années-lumière de la Terre. EPIC 211442297b est quant à elle beaucoup moins massive que la première, avec une masse estimée de 0,84 fois celle de Jupiter. Cependant, le rayon de la planète est d’environ 11 % plus grand. Située à quelque 1 360 années-lumière de la Terre, cette exoplanète a une température d’équilibre de 682 K et orbite autour de son étoile tous les 20,3 jours.

Les spécialistes indiquent par ailleurs que EPIC 211418729b et EPIC 211442297b seront les cibles des futures observations de Kepler qui se dérouleront de mai à août 2018. Une campagne qui, on l’espère, pourra nous révéler plus de détails sur ces deux systèmes planétaires.

Source