in

Désolé, il n’y a pas de vie possible sur cette exoplanète

LHS 3844b, une planète sans atmosphère. Crédits : NASA / JPL-Cal

Des astronomes expliquent n’avoir détecté aucune atmosphère autour de l’exoplanète LHS 3844 b, un monde semblable à la Terre situé à 49 années-lumière. Les chances d’y trouver la vie sont donc très improbables.

LHS 3844b est une exoplanète découverte par le satellite TESS en 2018. Environ 1,3 fois plus grande que la Terre, elle évolue autour de son étoile – une naine rouge située à 49 années-lumière – toutes les 11 heures. Très proche de son hôte, elle ne lui montre qu’une seule face, à l’instar de la Lune avec la Terre. L’objectif de cette nouvelle étude, dont les détails ont été publiés dans la revue Nature, était de savoir si oui ou non une telle planète pouvait maintenir une atmosphère. Donc potentiellement de l’eau liquide, et par extension, la vie. Malheureusement, ce monde n’en a aucune.

Une planète chaude et stérile

Comme expliqué ci-dessus, LHS 3844b ne présente qu’une seule face à son étoile. On retrouve ainsi un côté jour et un côté nuit. Un côté chaud, et un côté froid. Si effectivement il y avait une atmosphère, celle-ci aurait le pouvoir de transférer la chaleur du côté face vers le côté pile. Nous aurions alors des températures relativement uniformes sur toute la planète. Or, de nouvelles observations faites par le télescope Spitzer suggèrent qu’il fait environ 700 °C sur le côté jour, et jusqu’à -273 °C sur le côté nuit. Il n’y a donc aucun transfert de chaleur. Et donc pas d’atmosphère.

Il aurait pu éventuellement y en avoir une – très fine – semblable à celle de Mars. Mais si tel fut un jour le cas, elle a probablement été soufflée par le rayonnement de l’étoile peu après la formation de la planète.

« Nous avons essentiellement trouvé une planète chaude, sans gaz autour d’elle, explique Daniel Koll du MIT et principal auteur de l’étude. C’est la première fois que nous connaissons en détail l’atmosphère d’une planète autour de ces naines rouges, qui sont le type d’étoiles le plus répandu dans la Galaxie ». Selon les chercheurs, LHS 3844b ressemblerait davantage à Mercure dans notre système. Un monde chaud et stérile. Car sans atmosphère, inutile d’espérer y trouver la vie.

exoplanète
LHS 3844b est probablement une planète comme Mercure, un monde chaud et stérile. Crédits : GooKingSword / Pixabay

Pas d’atmosphère, pas de vie

Sur Terre, cette “coque” de gaz nous protège en effet non seulement des météorites, mais également des rayons ultraviolets nocifs du Soleil. En l’absence d’atmosphère, les températures seraient aussi extrêmes : une centaine de degrés Celsius le jour et jusqu’à -100 °C la nuit. Nous avons donc, sur Terre, besoin de cette atmosphère. Partant du principe que la vie terrestre est la seule que nous connaissons, il est donc normal de réduire à néant tous nos espoirs de pouvoir trouver, un jour, une vie extraterrestre sur les mondes qui en sont dépourvus.

Articles liés :

Une exoplanète “interdite” découverte par des astronomes

Ils ont photographié deux jeunes exoplanètes en formation

La vie pourrait-elle évoluer sur ces exoplanètes proches ?