in

Des systèmes planétaires sans étoiles sont-ils possibles ?

Une naine brune / Crédits : NASA/JPL-Caltech

Notre Système solaire présente plusieurs planètes évoluant autour d’une étoile, mais cette configuration est-elle la norme ? Les naines brunes, par exemple, pourraient-elles siéger au centre de systèmes planétaires ?

La découverte en 1995 d’une première “naine brune” vint chambouler le domaine de l’astrophysique. Nous savons désormais qu’il en existe des milliards de milliards dans l’Univers. Ces objets – appelés “étoiles ratées” – sont trop lourds pour être considérés comme des planètes, mais pas assez pour que les températures internes permettent les réactions de fusions thermonucléaires propres aux étoiles. Ainsi, les naines brunes sont des objets intermédiaires, la plupart errant seuls dans l’immensité de l’Univers. Mais peuvent-elles se placer au centre de systèmes planétaires, à l’instar des étoiles ?

La preuve, à environ 170 années-lumière de la Terre

En 2004, des astronomes ont en effet confirmé la découverte de la toute première exoplanète (2M1207 b) orbitant autour d’une naine brune (2M1207) à environ 170 années-lumière de la Terre. Ce monde serait 3 à 10 fois plus lourd que Jupiter, et se placerait autour de sa naine brune à une distance équivalente à celle entre Pluton et le Soleil – soit à un peu plus de 5 milliards de kilomètres.

naines brunes
Une image de la naine brune 2M1207, en bleu, et de sa planète 2M1207 b, en rouge, prise par l’Observatoire européen austral (ESO). Crédits : Wikipédia

Disque protoplanétaire

On notera également qu’un disque de matière et de poussières, dit protoplanétaire, a également  été observé grâce au télescope spatial Spitzer autour de la naine brune OTS44 en 2005, dans la constellation du Caméléon. Les planètes de notre système s’étant formées dans un même disque de poussière, il serait ainsi logique de penser que plusieurs planètes pourraient effectivement voir le jour autour d’une naine brune. Quant à savoir si la vie peut se développer sur ces éventuelles planètes, difficile à dire. Mais le manque de chaleur et de luminosité semble rendre l’apparition et l’évolution de toute forme de vie compliquées.

De la vie sur les naines brunes ?

En revanche, une récente étude publiée en 2016 suggère que nous pourrions éventuellement trouver de la vie extraterrestre, non pas sur ces potentielles planètes, mais directement dans l’atmosphère de naines brunes. Certaines seraient en effet assez chaudes pour avoir des températures de surface similaires à celles de la Terre, et pourraient donc permettre à la vie de se développer. On ne parle pas ici de formes de vie “intelligente”, mais d’une vie microbienne capable d’évoluer dans des nuages de vapeur d’eau présents dans la haute atmosphère de ces objets.

Les naines brunes sont légion dans la Galaxie

Qu’elles soient au centre d’un système, dépendantes d’une ou plusieurs étoiles ou simplement errantes, les naines brunes continuent de fasciner, remettant constamment en question les réponses considérées comme déjà établies. Et ça ne va pas s’arrêter là. Rappelons que les naines brunes pourraient être au nombre de 100 milliards dans notre Galaxie, et sont souvent difficilement observables en raison de leur faible luminosité. La prochaine génération de télescopes sera en revanche plus à même de les repérer.

Source

Articles liés : 

Sur les naines brunes, les nuages ressemblent à ceux de Neptune

Deux objets massifs nous amènent à reconsidérer l’évolution des étoiles

Il y aurait bel et bien une “planète 9” aux abords de notre Système solaire

Des systèmes planétaires sans étoiles sont-ils possibles ?
noté 4.5 - 2 vote[s]