in

Des serpents utilisés dans les batailles navales de la Grèce Antique

Crédits : Pixabay

Dans l’Antiquité, les combattants de la Grèce antique utilisaient des serpents comme armes de jet pendant les batailles navales, selon un chercheur italien.

Cette nouvelle a été communiquée par Gianni Insacco, un zoologiste et paléontologue italien œuvrant pour le Museo Civico di Insacco Storia Naturale. Gianni Insacco et son équipe de chercheurs ont vu leurs résultats publiés dans la revue Acta Herpetologica.

Les Grecs transformaient des serpents en armes de jet pendant les batailles navales. Selon les chercheurs, une de ces espèces se trouve être l’Eryx jaculus, un serpent qui aurait été introduit par les Grecs en Italie. Il aurait survécu en Sicile alors qu’il semblait avoir disparu depuis un siècle.

Cela ne semble pas très surprenant puisque ce serpent ne sort habituellement que pendant la nuit, vit sous terre et se camoufle parfaitement dans son environnement. Se nourrissant de lézards, d’escargots et de petits rongeurs, ce serpent ne dépasse généralement pas 50 centimètres de longueur.

« Les Grecs avaient l’habitude d’utiliser comme projectiles des serpents, les jetant aux navires ennemis avant d’attaquer afin de créer la confusion et la peur. En général, ils utilisaient des vipères dont on avait retiré leur venin. Alternativement, ils utilisaient des espèces similaires, comme l’Erycinae » explique Gianni Insacco.

En effet, l’équipe de chercheurs a également retrouvé des Erycinae, dans des zones proches de sites grecs de deux anciennes batailles. Erycinae est une sous-famille (de la famille Boidae) dont fait partie l’Eryx jaculus, ce qui revient à dire que les Grecs pouvaient utiliser n’importe quel serpent Erycinae, tel que le Lichanura, le Calabaria reinhardtii ou encore le Charina.

Sources : The TelegraphGuru Meditation