in

Des scientifiques reconstituent le noyau terrestre en laboratoire

Crédits : Shea Huening / Flickr

Afin de prouver qu’un noyau ferreux peut générer un champ magnétique, des scientifiques ont construit leur propre planète en laboratoire. Objectif : reproduire les conditions qui règnent à l’intérieur du noyau terrestre.

Pour se faire, les scientifiques ont fait tourner du sodium liquide autour d’une sphère de 23 tonnes, jouant ainsi le rôle du noyau interne de la planète. Une sphère autour de laquelle du sodium liquide (excellent conducteur électrique) est mis en rotation à 144 km/h, imitant les effets du métal en fusion tournant autour du noyau terrestre.

Le but ? Comprendre pourquoi la Terre est la seule planète tellurique du Système solaire à posséder un champ magnétique (bouclier terrestre) nous protégeant des vents solaires. En tournant autour du noyau, le sodium liquide va générer un champ magnétique, transformant ainsi l’énergie motrice en énergie magnétique (voir vidéo).

En étudiant ce modèle du noyau terrestre, les géophysiciens peuvent ainsi observer la naissance et les fluctuations du champ magnétique pour en comprendre les mécanismes complexes. En France, à l’ENS de Lyon, l’expérience VKS met en jeu un dispositif semblable.

Source : Futura-Sciences

– Crédits photo : Shea Huening

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.