in

Des plongeurs découvrent un ancien temple immergé dans la cité antique d’Héracléion !

Crédits : capture YouTube / TomoNews US

Au large des côtes égyptiennes se trouve l’ancienne cité d’Héracléion, située à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. Or, des plongeurs viennent d’y découvrir les ruines d’un temple datant du IVe siècle avant notre ère ! Divers objets ont également été retrouvés intacts malgré tout ce temps passé sous l’eau.

Un temple du IVe siècle av. J.-C.

Autrefois, Héracléion (ou Thonis) était un port florissant de l’Égypte antique. Aujourd’hui, cette cité se situe à 45 mètres de profondeur, et fait l’objet de fouilles archéologiques. Comme l’explique un article publié par Science Alert le 1er août 2019, l’archéologue français Franck Goddio et son équipe ont fait une superbe découverte.

En l’an 2000, l’intéressé avait découvert complètement par hasard cette même cité située aujourd’hui à 6,5 kilomètres des côtes égyptiennes. Avant cela, Héracléion a bien failli rester dans l’oubli. En effet, quelques historiens mentionnaient cette ville antique, mais il n’en restait aucune trace visible. La récente découverte faite en collaboration avec l’Institut européen d’archéologie sous-marine (IEASM) concerne un temple en ruine datant du IVe siècle av. J.-C. (XXXe dynastie).

Crédits : Institut européen d’archéologie sous-marine (IEASM)

Des ruines contenant des trésors inestimables

Il faut savoir que découvrir ce temple n’a pas été une entreprise aisée ! En effet, celui-ci était recouvert par une couche de sédiments épaisse de trois mètres. De taille plutôt réduite, le temple renfermait des objets encore intacts malgré plus d’un millénaire passé sous l’eau. Parmi les objets répertoriés se trouvent des artefacts en argent et en bronze ainsi que des céramiques.

Depuis sa découverte il y a presque 20 ans, la cité d’Héracléion a révélé certains secrets et de nombreux trésors tels que des sarcophages, des statuettes, des pièces de monnaie ou encore des colonnes contenant des hiéroglyphes. Les archéologues ont surtout pu comprendre la fin tragique de la cité. En effet, la région a été impactée par un important tremblement de terre à l’origine d’un puissant tsunami, sous le règne du roi d’Égypte Ptolémée VIII (de -170 à -163). Ce raz de marée a engendré des glissements de terrain ayant précipité une grande partie de la cité dans la mer Méditerranée. Quelques petits îlots avaient été épargnés, mais ceux-ci ont disparu au VIIIe siècle apr. J.-C. lors d’une seconde catastrophe naturelle.


Articles liés :

Égypte Antique : Découvrez la cité perdue d’Akhenaton reconstituée en 3D

Des archéologues découvrent une ancienne nécropole contenant 40 sarcophages en Égypte

Découverte d’une momie pharaonique plurimillénaire en Égypte