in

Des palmiers ont été cultivés à partir de graines vieilles de 2000 ans

Crédits : MPF/wikipédia

Des chercheurs ont cultivé six nouveaux palmiers dattiers à partir de graines vieilles de 2000 ans trouvées dans le désert de Judée.

Le palmier dattier (Phoenix dactylifera) est l’un des plus anciens arbres fruitiers cultivés au monde. Selon certaines études, la plante aurait été travaillée pour la première fois en Mésopotamie et dans le golfe Arabe supérieur il y a environ 7 000 ans. Une fois la région dominée par les Romains, les dattes de Judée prisées pour leur douceur et leurs propriétés médicinales se sont ensuite rapidement exportées dans tout l’empire.

La culture des palmiers dattiers s’est ensuite poursuivie pendant les périodes de domination byzantine et arabe avant de finalement s’éteindre au cours du 19e siècle d’après les récits historiques. Néanmoins, c’était sans compter sur la science !

Entre les années 1963 et 1991, plusieurs graines ont en effet été découvertes dans des grottes et dans un ancien palais construit par le roi Hérode le Grand, au 1er siècle av. J.-C.. Les datations au radiocarbone ont alors permis de constater que la grande majorité de ces graines étaient vieilles d’environ 2 000 ans. Les conditions chaudes et sèches du désert de Judée ont probablement favorisé leur conservation.

Six nouvelles graines germées

En 2005, la chercheuse Sarah Sallon et son équipe du Centre de recherche en médecine naturelle Louis L Borick, à Jérusalem, ont alors entrepris de faire germer l’une de ces graines, vieille de 1 900 ans. Ce fut un succès. Récemment, la même équipe a retenté l’expérience.

Pour ce faire, les chercheurs ont trempé 34 graines dans une eau enrichie avec des hormones favorisant la germination et l’enracinement. Elles ont ensuite été plantées dans sol placé en quarantaine. D’après ces travaux publiés dans la revue Science Advances, six ont réussi à sortir de terre.

graines
Morphologie des six graines de dattes qui ont germé. Crédits : Science Advances
palmiers
Les petits palmiers sortis de terre. Crédits : Science Advances

Cette étude offre une occasion unique de redécouvrir les origines d’une population historique de palmiers qui existait en Judée il y a 2000 ans“, peut-on lire dans l’étude. “Les caractéristiques de ces dattiers pourront mettre en lumière certains aspects de sa culture ancienne qui ont contribué à la qualité de leurs fruits et sont donc potentiellement pertinents pour l’amélioration agronomique des dattes modernes“.

Les analyses génétiques ont par exemple montré que plusieurs de ces graines provenaient de palmiers dattiers femelles pollinisés par des plants mâles de différentes régions. Autrement dit, cela suggère que les anciens Judéens qui vivaient dans la région à l’époque cultivaient ces arbres de manière très réfléchie en utilisant des techniques de sélection végétale. C’est d’ailleurs peut-être ce qui a fait la réputation de ces fruits.

Source

Articles liés :

Une plante datant de l’époque des dinosaures est réapparue au Royaume-Uni

Philippines : tous les étudiants devront planter 10 arbres pour valider leur diplôme

Les arbres témoignent de la Grande famine de 1315-1317 en Europe