in

Vidéo : quand des centaines d’oiseaux envahissent une maison par la cheminée

oiseaux cheminée
Source : capture d'écran Youtube

Deux invasions d’oiseaux ont récemment été filmées dans des habitations en Californie. Ces événements très impressionnants restent malgré tout habituels. Les spécimens concernés, des martinets ramoneurs, se logent en effet souvent dans les cheminées sur leur chemin migratoire.

Une impressionnante invasion d’oiseaux

Les résidents d’une maison de Torrance, dans le sud de la Californie, ont récemment été les victimes d’un événement particulièrement impressionnant : l’arrivée dans leur habitation, par la cheminée, de centaines d’oiseaux. « On a arrêté de compter après 800« , ont confié les propriétaires au micro de la radio locale KTLA.

Les volatiles, des martinets ramoneurs, sont entrés alors que les occupants étaient absents. Un voisin, dehors au moment de la scène, a tout de même réussi à filmer l’événement. Les caméras de surveillance ont ensuite enregistré l’arrivée des oiseaux à l’intérieur du foyer.

À leur retour, les propriétaires ont immédiatement prévenu le service de protection des animaux de Californie qui leur a conseillé d’ouvrir toutes les fenêtres de l’habitation. Avec le temps, arguaient-ils, les oiseaux finiront par s’en aller. Visiblement, ils n’étaient pas du même avis.

Résultat, les propriétaires n’ont eu d’autre choix que de les évacuer un par un. Il aura fallu trois jours pour tous les expulser et nettoyer les fientes.

Une scène similaire à 150 km

Ces habitants de Torrance n’ont pas été les seuls à vivre l’expérience. À 150 km de là, dans la ville de Montecito, une autre famille a essuyé le même événement.

Par chance, cette fois, le conduit de leur cheminée était équipé d’une grille ayant empêché les oiseaux de pénétrer dans leur salon. Les pompiers sont ensuite intervenus pour évacuer les oiseaux, filmant au passage cette scène tout aussi impressionnante :

Des conduits pour se reposer

Ce type d’événements n’a rien d’étonnant. Le Martinet ramoneur est un oiseau qui s’appuie en effet quasi exclusivement sur les cheminées de maçonnerie pour se reposer entre deux chasses aux insectes et pour construire son nid. Leur présence dans une cheminée ne représente normalement aucun risque de dommage. Notez qu’avant l’arrivée des humains, ces oiseaux utilisaient la cavité centrale des gros arbres morts ou moribonds comme sites de nidification et de repos.

Concernant la nidification, un couple utilise généralement une cheminée distincte. Et habituellement, ce couple monogame revient installer son nid dans la même cheminée année après année. Quant aux cheminées-dortoirs, elles sont occupées lors des migrations, comme c’est le cas ici, permettant aux centaines d’individus de s’y rassembler pour passer la nuit ou pour se protéger des intempéries. Dans la région, l’espèce traverse actuellement le sud de la Californie en direction du nord.