in

Des nouvelles combinaisons spatiales ont été mises au point pour les missions Artemis

Crédits : NASA

Dans le cadre des missions Artemis, qui verront de nouveau l’Homme poser le pied sur la Lune, les astronautes concernés seront habillés de nouvelles combinaisons spatiales. Plus sûres, plus efficaces, et plus confortables.

Lorsque vous évoluez dans l’espace, les combinaisons se présentent comme de véritables vaisseaux spatiaux personnalisés permettant de vous maintenir en vie. Les structures actuelles sont les mêmes que celles utilisées lors des missions Apollo. Ces combinaisons ont été très efficaces, mais elles présentent encore certaines limites. Les États-Unis ayant pour ambition de retourner sur la Lune, la NASA a donc repensé ses équipements.

Ces nouvelles combinaisons, baptisées Extravehicular Mobility Unit (ou xEMU), viennent d’être présentées.

Plus sûres

Depuis Apollo 11, nous savons que le principal danger, lorsque vous êtes sur la surface lunaire, c’est la poussière. Elle est composée de minuscules fragments ressemblant à du verre, très abrasifs. La nouvelle combinaison a donc été pensée pour empêcher toute inhalation par l’astronaute ou contamination de son système de survie.

La combinaison est également conçue pour résister à des températures extrêmes de -120°C à l’ombre, et jusqu’à +120°C au soleil. Le système Life Support Portable – le sac à dos des astronautes fournissant l’oxygène et permettant d’éliminer le dioxyde de carbone exhalé – a également été réduit, tout en permettant des sorties plus longues dans l’espace.

Plus “intelligentes”

Les casques bénéficieront également d’un nouveau système audio. Exit les bonnets connectés. Des nouveaux micros seront intégrés dans la partie supérieure du torse de l’astronaute. Sans oublier les écouteurs. De quoi faciliter les communications avec les autres membres d’équipage, ou avec les contrôleurs de mission à Houston.

Ces casques seront également munis de nouvelles visières à remplacement rapide. Autrement dit, en cas d’usure ou de rayures, les astronautes n’auront pas à changer le casque en entier. Ils pourront simplement changer la visière.

Crédits : Pixabay / skeeze

Une meilleure mobilité

Les astronautes des missions Artemis auront également de nouvelles articulations au niveau des hanches, des genoux et des épaules. Ils pourront donc se déplacer plus facilement, avec une plus grande liberté de mouvement. Les bottes seront également à semelles flexibles. Ces combinaisons seront aussi personnalisées grâce à des scans 3D, dans le but de correspondre parfaitement au corps des astronautes. Elles seront ajustables au besoin. Nous savons en effet que le corps humain peut évoluer en milieu spatial.

Notons que les concernés porteront toujours une “couche” pendant les sorties dans l’espace ou sur le sol lunaire. Elles sont rarement utilisées, mais certaines missions pourraient durer plusieurs heures. Les astronautes pourront donc se soulager sans problème.

Ces nouvelles combinaisons ont déjà été déployées sous l’eau, et devraient être prochainement testées à bord de l’ISS. Rappelons qu’un premier équipage devrait ensuite se placer en orbite autour de la Lune en 2022, dans le cadre de la mission Artemis 2. Viendra ensuite la mission Artemis 3, qui mènera les astronautes à se poser sur le sol lunaire en 2024. Il s’agira du premier alunissage humain depuis Apollo 17 en 1972.

Articles liés :

Artemis-1 : la construction de la capsule Orion est terminée

L’astronaute qui a développé une réaction allergique à la poussière de Lune

Voici où se placera la prochaine station lunaire