in

Des diététiciens publient une liste de 323 produits à éviter lorsque l’on fait les courses

Des diététiciens ont écrit un livre dont le but est d’aider les gens à bien choisir leurs produits lorsqu’ils font leurs courses. Une liste d’aliments à bannir a été dressée, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière est conséquente.

L’ouvrage en question, baptisé Le guide du bon choix au supermarché, a été élaboré par un groupe de professionnels de la diététique réunis autour du collectif Lanutrintion.fr, réunis autour du journaliste scientifique et éditeur Thierry Souccar.

Le livre incrimine toutes sortes de produits alimentaires, dont le point négatif avancé principalement est leur mauvaise qualité nutritionnelle et leur dangerosité potentielle. Pas moins de 323 produits ont fait l’objet d’invectives, qu’il s’agisse de biscuits, de soupes, de produits laitiers on encore de snack.

Parmi ces aliments, 107 d’entre eux seraient à bannir complètement des caddies de supermarchés. Est mis en cause le fait qu’ils soient composés d’additifs possiblement toxiques et de mauvaises graisses. Même certains produits ayant habituellement bonne réputation s’en trouvent écornés, par exemple les yaourts aux fruits, qui contiendraient une dizaine d’additifs, des épaississants ainsi que des conservateurs. Oubliez donc les Taillefine 0 %, les paniers de Yoplait ou encore les Gervita.

Les résultats de l’étude relatée dans l’ouvrage mettent également en évidence qu’au sein d’une même marque, les différents produits proposés ne sont pas sur un pied d’égalité. Pris en exemple, la marque Sodebo et sa gamme de « pasta-box », dont certaines versions font l’objet d’une bonne appréciation et d’autres largement moins.

Les produits sans gluten, particulièrement consommés par les intolérants, font également les frais de l’analyse des diététiciens :

« On remplace la farine de blé et il faut donner l’illusion que l’on a à peu près le même goût en bouche, que l’on a à peu près le même aspect, donc on met des graisses qui sont souvent de mauvaise qualité, on met des émulsifiants, on a des soupes d’additifs et au final c’est un produit qui est complètement éloigné de l’idéal nutritionnel que l’on recherche » explique Thierry Souccar.

Quelques conseils sont préconisés par les spécialistes lorsqu’il s’agit de faire ses courses, par exemple choisir des produits ayant une liste d’ingrédients la plus courte possible, mais également bannir ceux contenant des ingrédients que l’on est déjà susceptible de détenir chez soi, comme le sucre et la farine.

Parmi leurs autres révélations à découvrir dans l’ouvrage, les diététiciens affirment que « le Bio ne signifie pas toujours sain », que « les desserts au soja renferment un additif à éviter », que « seule une marque de pâtes sans gluten est acceptable » ou encore qu’on « ne peut pas faire confiance à une marque ».

Sources : Sud OuestEurope 1Le Figaro