in

Des déchets plastiques passés au micro-ondes se transforment en hydrogène gazeux !

Les chercheurs ont fabriqué leur propre micro-onde de 1 000 W pour l'occasion Crédits : ECTran71 / Wikipedia

Et si l’on recyclait les nombreux déchets plastiques pour en faire de l’hydrogène ? C’est ce que suggèrent des chimistes britanniques après une récente expérience. Les chercheurs ont chauffé des déchets de ce type dans des micro-ondes et ont obtenu de l’hydrogène gazeux. Pour les directeurs du projet, il s’agit d’une potentielle solution au problème des déchets plastiques.

Cuire du plastique au micro-ondes

L’humanité produit environ 300 millions de tonnes de plastique chaque année dans le monde. Malheureusement, seulement 10 % de cette quantité fait l’objet d’un recyclage. Le reste se retrouve dans les océans et une partie finit sa course sous terre ou calcinée. En août 2020, des chercheurs de l’Université de Leeds (Royaume-Uni) pointaient l’absence de signe de ralentissement de la production malgré les alertes. Selon eux, environ 1,3 milliard de tonnes de plastique supplémentaires pollueront l’environnement d’ici à 20 ans.

La science cherche encore le moyen le plus efficace de recycler les matières plastiques. Dans leur publication dans la revue Nature catalysis le 12 octobre 2020, des chimistes de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni) ont présenté leur innovation. Il s’agit d’une méthode consistant à “cuire” des déchets plastiques dans un puissant micro-ondes afin d’obtenir de l’hydrogène gazeux.

Crédits : Pexels / mali maeder

Une potentielle solution au problème des déchets plastiques

Les directeurs de l’étude ont mélangé différents types de plastique. Il est question de sacs en polyester, d’emballages alimentaires en polypropylène ainsi que de polystyrène. Placés ensemble dans un mixeur, ces plastiques ont donné des fragments d’environ 5 mm. Ensuite, les chimistes les ont mélangés avec une préparation à base d’oxyde de fer, d’aluminium et d’acide citrique. Cette préparation a pour but de catalyser la réaction de déshydrogénation des plastiques.

Les scientifiques ont fabriqué un micro-onde de 1 000 W et y ont placé l’échantillon contenu dans un tube de quartz. Ensuite, ils ont fait agir les micro-ondes entre trois et cinq minutes. Les gaz obtenus ont fait l’objet d’une analyse par chromatographie en phase gazeuse. Cette méthode a alors permis d’extraire pas moins de 97 % de l’hydrogène du plastique sous forme gazeuse. Par ailleurs, la partie carbonée est récupérée sous forme de nanotubes.

Pour Peter Adwards qui a dirigé ces recherches, ces résultats sont encourageants. Il s’agit potentiellement d’une solution très attractive capable de régler (ou au moins réduire) le problème des déchets plastiques. De plus, l’hydrogène obtenu pourrait devenir une ressource utilisée en tant que carburant. Il faut dire que l’hydrogène est de plus en plus mis sur le devant de la scène en termes de recherche et innovation, principalement dans les industries aéronautique, automobile et ferroviaire.