in

Des chercheurs ont trouvé comment détecter un cancer 13 ans avant son apparition

Crédits : iStock

Des chercheurs ont découvert que l’observation des télomères, zones riches en ADN situées à l’extrémité des chromosomes, peut permettre de détecter un cancer plus de dix ans avant son apparition.

Au terme d’une étude réalisée sur une période de 13 ans avec 792 personnes, il a été montré que des signes avant-coureurs d’un cancer pouvaient être trouvés à l’intérieur même des cellules, au bout des chromosomes, zone que l’on désigne sous le nom de « télomère ».

On connait le rôle de ces derniers dans le vieillissement du corps humain, mais c’est la première fois que l’on découvre un lien entre leur raccourcissement et l’arrivée d’un cancer. En effet, les chercheurs ont pu montrer que les 135 personnes parmi l’échantillon qui ont développé un cancer sur la durée de l’étude ont vu leurs télomères raccourcir plus vite que les personnes saines, à tel point qu’ils paraissent âgés de 15 ans de plus.

Les chercheurs ont estimé que ce mécanisme permettait au cancer d’affaiblir le corps pour faciliter son développement une fois apparu. Il faut noter que les télomères cessent de vieillir plus que de raison environ quatre ans avant le début du développement du cancer, ce dernier ayant tout de même besoin d’un corps en vie pour proliférer.

Des observateurs ont noté qu’une telle découverte pourrait permettre de calculer les primes d’assurance. Ainsi, ceux dont le test révèle qu’ils ont plus de chance de développer un cancer dans l’avenir devraient payer plus cher pour être assurés… Cela soulève des questions quant à l’accessibilité des assurances, puisque beaucoup pourraient ainsi se retrouver incapables d’en assumer les frais.

Source : Telegraph