in

Des “cassures” dans l’ADN à cause du manque de sommeil !

Crédits : paolo81 / istock

Le manque de sommeil est selon certains spécialistes un véritable problème de santé publique. Une récente étude tend à montrer qu’il peut impacter négativement notre ADN. Comme cela est-il possible ?

Le manque de sommeil, facteur de mauvaise santé

Selon l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance, pas moins d’un quart des Français manque de sommeil, une situation qui ne se limite évidemment pas aux frontières de notre pays. Le manque de sommeil peut avoir des conséquences sur la santé : fatigue physique, manque de concentration, troubles de l’humeur, affaiblissement du système immunitaire. Certaines études font également état de risques accrus de prise de poids ou encore de dépressions liées à la consommation de junk-food.

Des chercheurs de l’Université de Hong Kong ont apporté de nouveaux éléments concernant la diversité des effets du manque de sommeil, dans une étude publiée dans la revue Anaesthesia le 23 janvier 2019. Pour les scientifiques, le manque de sommeil pourrait abîmer l’ADN des individus et modifier leurs gènes.

Crédits : Pixabay/ lisichik

Une étude plutôt inquiétante

Les chercheurs hongkongais ont observé durant quatre mois pas moins de 49 médecins en bonne santé travaillant à temps plein. Les volontaires ont été séparés en deux groupes, le premier relatif aux volontaires devant travailler de nuit au moins trois fois par mois, et le second incluant les médecins n’ayant aucune obligation. Durant la période d’observation, les chercheurs ont effectué des prélèvements sanguins tous les trois jours, avec des prises de sang supplémentaires concernant les individus les plus privés de sommeil. De plus, des informations concernant les médecins ont également été recueillies : mode de vie, état de santé ou encore habitudes de travail.

Selon les résultats, les médecins travaillant de nuit étaient plus enclins à être privés de sommeil – ce qui parait logique. En revanche, les chercheurs ont découvert que ces individus présentaient davantage de “cassures” dans leur ADN et que leur réparation était également plus lente. Les observations ont même permis de constater qu’une seule nuit suffisait déjà à faire apparaître de nouvelles cassures de l’ADN !

Évidemment, des recherches complémentaires devront être menées, mais l’étude en question ouvre la voie afin de mieux comprendre pourquoi les personnes manquant de sommeil ont plus de risques de développer des cancers et des maladies cardiovasculaires.

Sources : News MedicalFutura Sciences

Articles liés :

Que se passe-t-il dans notre corps lorsque l’on manque de sommeil ?

Quelles sont les conséquences pour notre santé physique et mentale du manque de sommeil ?

Sommeil : et si vous vous laissiez bercer ?

Des “cassures” dans l’ADN à cause du manque de sommeil !
noté 5 - 1 vote[s]