in ,

Des abeilles construisent des nids à partir de déchets plastiques

Crédits : Pixabay

En Argentine, dans des champs cultivés, des chercheurs ont découvert des nids d’abeilles entièrement fabriqués à partir de déchets plastiques. Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Apidologie.

Dans le cadre de recherches sur les pollinisateurs de chicorée, des chercheurs de l’Institut national de technologie agricole d’Argentine ont récemment installé 63 “nids-pièges”. Il s’agit en réalité de tubes en bois longs et creux où les abeilles peuvent s’installer pour construire leur nid et y déposer les larves. Habituellement, les insectes utilisent différents matériaux pour établir leur “campement”, comme de la boue, des feuilles, des pétales ou de la résine. Mais force est de constater que certains privilégient désormais le plastique. Reste à savoir si l’intention est volontaire, ou si c’est un choix par défaut.

3 nids, dont un en plastique

Au cours des printemps et étés 2017 et 2018, les chercheurs ont en effet découvert que, sur les trois nids seulement formés, l’un d’entre eux était entièrement composé de matière plastique. Les deux autres avaient été construits, comme prévu, avec de la boue et des pétales. De ces deux nids “standards” sont sorties cinq nouvelles abeilles adultes en bonne santé. À l’intérieur du troisième ont en revanche été retrouvées une larve morte et une autre encore en formation. Une troisième était déjà sortie du nid, vraisemblablement en bonne santé.

Notons par ailleurs que les chercheurs n’ont pas été en mesure d’identifier avec certitude l’espèce qui avait construit le nid. Mais il pourrait s’agir d’une abeille découpeuse – ou abeille tapissière (Megachile rotundata). Cette espèce européenne, solitaire, construit son nid à partir de morceaux de feuilles découpées. En l’occurrence ici, il s’agissait de morceaux de plastique.

C’est par ailleurs le tout premier cas documenté d’un nid d’abeilles construit avec deux types de plastique différents. Les deux premières cellules étaient ici composées de fibres bleu clair, tandis que la troisième cellule était composée de morceaux de plastique blanc, plus épais.

abeilles
(a) Du plastique pris dans une barrière, (b) Le nid fabriqué à partir des différents matériaux en plastique, (c) Les morceaux de plastique utilisé, (d) Les cellules du nid. Crédits : Allasino et al., Apidologie, 2019

Des raisons encore floues

Quant à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle, les chercheurs penchent pour les deux. Évidemment, cette étude nous rappelle à quel point la pollution plastique est omniprésente sur notre planète et affecte la biodiversité. À côté de cela, nous pourrions également imaginer que les abeilles font ici preuve d’une incroyable capacité d’adaptation à un environnement changeant.

Deux hypothèses. Soit c’est un choix par défaut. Les herbicides utilisés pour la culture ont peut-être détruit les matériaux normalement utilisés par les abeilles. Soit c’est un choix volontaire. Auquel cas nous ne savons pas encore pourquoi le plastique serait ici privilégié. Mais ce ne serait pas la première fois. Un rapport publié en 2017 révélait en effet que certains oiseaux mexicains utilisent des mégots de cigarette pour construire leur nid, dans le but de repousser les parasites.

Source

Articles liés :

20 plantes mellifères à semer pour les abeilles et autres pollinisateurs

Maths : les abeilles sont capables de faire des calculs simples

Les abeilles se “taisent” pendant les éclipses totales de Soleil