in

Déraciné par une tempête, un arbre dévoile un squelette de l’époque médiévale

Crédits : Sligo-Leitrim Archaeological Services

La petite ville de Collooney en Irlande a connu une violente tempête ces derniers jours, tempête qui aura eu raison de l’arbre fétiche du village, vieux de 215 ans, arraché du sol. Ce déracinement a permis une découverte archéologique, celle de restes humains datant de l’époque médiévale.

À l’heure de faire le bilan des dégâts causés par la violente tempête qui a frappé la petite ville de Collooney, située à 206 km de Dublin, capitale de la République d’Irlande, les habitants ont eu la tristesse de constater que leur arbre fétiche, vieux de 215 ans, n’a pas résisté aux intempéries et s’est retrouvé déraciné et couché sur le sol. C’est ensuite la curiosité qui a gagné ses habitants, ayant remarqué entre les racines des ossements.

Ils ont alors contacté des archéologues qui ont confirmé qu’il s’agissait là de restes humains datant de l’époque médiévale. Les analyses réalisées ensuite par les archéologues montrent qu’il s’agit d’ossements ayant appartenu à un jeune homme âgé entre 17 et 20 ans et qui a vécu entre 1030 et 1200 après JC. Il a également été établi que la mort du jeune homme a été violente puisqu’il présente des traces de lésions aux côtes et aux mains, vraisemblablement des coups de couteau. Des analyses approfondies permettront d’en savoir plus.

Early-Medieval-burial-Collooney-Sligo-2
Crédits : Sligo-Leitrim Archaeological Services

Le monde de l’archéologie vient de vivre une semaine plutôt riche, marquée notamment par la découverte en Afrique du Sud d’une nouvelle espèce du genre humain jusque-là inconnue, l’Homo Naledi.

Source : mirror

  • Crédits photos : Sligo-Leitrim Archaeological Services