in

La fin des caries ? Des chercheurs ont créé une dent qui tue les mauvaises bactéries de la bouche

Crédits : Université de Groningen

Des scientifiques hollandais ont créé une résine utilisable dans un but thérapeutique. En effet, cette résine éliminerait les bactéries responsables des caries. Une dent a donc été imprimée en 3D dans un matériau apparaissant comme révolutionnaire.

En France, 92% de la population est victime de caries. La solution trouvée par les chercheurs de l’Université de Groningen, aux Pays Bas, est incarnée par cette résine que l’on pourrait intégrer à des appareils dentaires et autres prothèses. Et si se laver les dents était voué à devenir une pratique obsolète ?

« Le matériau tue les bactéries au contact, mais il est totalement inoffensif pour les cellules humaines » explique le Dr Hermann au site New Scientist.

La dent imprimée en 3D a été élaborée à partir d’un plastique antimicrobien qui, par définition, combat les bactéries. Dans leurs tests, les scientifiques n’ont pas utilisé d’antibiotiques mais ont pu faire la combinaison de sels d’ammonium quaternaire et d’une résine dentaire. Les sels d’ammonium étant chargés positivement, perturbent la membrane cellulaire (chargée négativement) des bactéries.

La résine mélangée peut donc être imprimée en 3D et combinable avec divers implants dentaires. Cette dent anti-bactérienne a été testée dans une expérience de mise en contact avec de la salive contenant en nombre la streptococcus mutans, bactérie responsable des caries. 99% des bactéries ont alors été éliminées, selon les résultats parus dans la revue Advanced Functional Materials le 9 octobre 2015.

« C’est une découverte médicale avec des applications concrètes dans un futur proche, cela devrait prendre beaucoup moins de temps que le développement d’un nouveau médicament », poursuit le Dr Hermann.

Il reste du chemin à parcourir pour les scientifiques afin de déboucher sur une commercialisation de la résine. Par exemple, il s’agit de mener des tests cliniques afin de vérifier qu’aucun effet secondaire n’est induit par l’utilisation de la résine, ou encore vérifier si celle-ci résiste à l’abrasion journalière causée par le dentifrice et le brossage des dents.

Sources : New ScientistWe DemainTED

  • Crédits photo : Université de Groningen