in ,

Démantèlement du plus gros site pédopornographique de l’histoire d’Internet

La justice américaine a annoncé la fermeture du site Welcome to Video, plus important site Web pédopornographique ayant jamais existé. Un jeune sud-coréen aujourd’hui en prison était le gérant de ce site sur lequel toutes les transactions étaient effectuées en bitcoin.

Un site horrible

Dans un communiqué publié le 16 octobre 2019, le Département de la Justice des États-Unis a annoncé la nouvelle. En effet, le site pédopornographique Welcome to Video présent sur le dark web a enfin été fermé. Son gérant – le sud-coréen de 23 ans Jong Woo Son – ainsi que 337 autres personnes ont été inculpées dans 38 pays. Le fait est que Welcome to Video représentait le plus grand marché de l’exploitation sexuelle d’enfants en volume de contenu.

“Les sites Darknet qui tirent profit de l’exploitation sexuelle des enfants font partie des comportements criminels les plus vils et les plus répréhensibles. Cette administration n’autorisera pas les prédateurs d’enfants à utiliser des espaces en ligne sans loi comme bouclier” a déclaré Brian A. Benczkowski, Procureur général adjoint de la division criminelle du département de la Justice des États-Unis.

Il faut savoir que le site en question, actif depuis 2015, proposait un abonnement VIP pour 328 dollars en bitcoin. Ce dernier donnait un accès illimité aux contenus durant 6 mois. Or, pas moins de 250 000 vidéos uniques ont été retrouvées, dont près de la moitié n’avaient été recensées nulle part ailleurs !

Les agents de l’IRS Criminal Investigation Division ont collaboré avec les autorités d’autres pays pour identifier et inculper plusieurs centaines de personnes dont le gérant du site lui-même
Crédits : Rider University

Plusieurs enfants secourus

Pourtant, l’affaire avait commencé en 2017 lorsque Jong Woo Son avait faire une erreur de paramétrage de son site. Or, ceci avait permis à l’IRS Criminal Investigation de localiser son adresse IP et remontrer jusqu’à lui dans son pays. Par la suite, les enquêteurs ont analysé la blockchain et en quelque sorte “désanonymisé” les transactions en bitcoin, ce qui a donné la possibilité d’appréhender le jeune coréen ainsi que les centaines d’autres personnes ayant participé à cette horreur.

Jong Woo Son est actuellement en prison pour 18 mois, reconnu coupable de pédopornographie. L’intéressé a en effet déjà été inculpé en 2018 aux États-Unis pour la même raison. Par ailleurs, cette vaste opération qui ne semble pas encore terminée a déjà permis de secourir 23 enfants victimes d’abus sexuels aux États-Unis, au Royaume-Uni ainsi qu’en Espagne.

Il semble malheureusement que la pédopornographie soit un phénomène qui n’est pas près de s’essouffler, bien au contraire. Selon le National Center for Missing and Exploited Children, les incidents répertoriés sont passés de 1,1 million à 18,4 millions depuis que les cryptomonnaies existent.

Sources : Daily BeastSiècle Digital

Articles liés :

Pédophilie : n’importe qui peut maintenant aider Europol à traquer les suspects !

Au fait, ça ressemble à quoi le darknet ?

Un des scientifiques à l’origine des prémices d’Internet en évoque le côté sombre