in

Dede Koswara, « l’homme arbre », est décédé à 42 ans

Crédits : Capture vidéo / Youtube / nollygrio

Dede Koswara, un indonésien âgé de 42 ans connu pour être l’une des trois personnes au monde victime d’une épidermodysplasie verruciforme, ou la « maladie de l’homme arbre », est décédé le samedi 30 janvier dernier à l’hôpital.

Il avait subi pas moins de 14 opérations chirurgicales depuis 2007, dont une lourde qui lui avait permis de voir 6 kilos de verrues partout sur son corps être retirés. Mais au cours de ces derniers mois, Dede Koswara a vu sa condition se détériorer et, le samedi 30 janvier 2016, il est décédé à l’âge de 42 ans des suites d’une série complexe de problèmes de santé, impliquant notamment une hépatite et une maladie du foie.

Bien que ses verrues, ou cornes cutanées avaient été retirées à plusieurs reprises, celles-ci revenaient à la charge et ses mains et ses pieds en étaient recouverts d’environ 6 kilos au moment de son décès. Celui qui laisse deux enfants et qui avait fait l’objet de nombreux reportages et documentaires était, selon ses infirmières, résigné à la maladie depuis quelques semaines, bien qu’il ait toujours espéré survivre jusqu’à ce qu’un remède soit découvert.

Cette condition rarissime ne concernait que trois personnes dans le monde, ils ne sont désormais plus que deux, dont ce Bangladais dont nous vous parlions il y a quelques jours, Abul Bajandar, seulement âgé de 26 ans et qui sera opéré dans quelques semaines pour que 5 kilos de verrues lui soient retirés.

Source : dailymail