in

Amazonie : découverte d’un vaste réseau de villages anciens

Crédits : Université d'Exeter; Iriarte, J, et al.2020

En Amazonie, la télédétection par laser a récemment permis la découverte d’un vaste réseau de villages circulaires et rectangulaires. Tous étaient probablement habités il y a entre 1300 et 1700 ans.

Sous les feuillages de l’Amazonie se cachent de nombreuses surprises qui nous sont peu à peu révélées. Il y a quelques mois, une immense “toile” remplie de dessins de la période glaciaire a notamment été découverte dans la partie colombienne de cette immense forêt. Plus récemment, des chercheurs équipés d’instruments de pointe sont tombés sur d’autres trésors archéologiques.

Les vestiges d’anciens villages

Nous savons depuis plusieurs années que le bord sud de la forêt tropicale abritait jadis une grande diversité de cultures qui façonnèrent le paysage avant l’arrivée des Européens. Au cours de la dernière décennie, les scientifiques ont notamment découvert les vestiges de “villages à monticules” qui ont la forme de cercles ou de rectangles et qui sont reliés par des réseaux routiers.

Dans le cadre d’une étude, des archéologues sont partis à la recherche de ces anciens villages dans l’Acre. Cet État brésilien est situé dans la région nord-ouest du pays.

Pour ce faire, ils se sont appuyés sur la technologie LIDAR. Il s’agit d’une technique de mesure à distance basée sur l’analyse des propriétés d’un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur. À la différence du radar qui propose des ondes radio ou du sonar avec ses ondes acoustiques, LIDAR utilise de son côté la lumière du spectre visible, infrarouge ou encore ultraviolet.

Des milliards de lasers tirés depuis un hélicoptère ont ainsi permis aux chercheurs de “pénétrer” dans la canopée de la forêt tropicale et de cartographier le paysage caché en dessous. Dans la région, ils ont finalement découvert vingt-cinq villages à monticule circulaire encerclant une place centrale et onze villages à monticule rectangulaire. D’après les chercheurs, tous auraient été habités il y a entre 1300 et 1700 ans.

Notez qu’une quinzaine d’autres structures ont également été identifiées. Toutefois, leur état de préservation n’a pas permis aux archéologues de les classer précisément.

amazonie
Exemples de villages circulaires en Amazonie. Barre d’échelle = 50 mètres. Crédits : Université d’Exeter

Un vaste réseau communautaire

Les villages à monticules circulaires avaient un diamètre moyen de 86 mètres, tandis que les villages rectangulaires avaient tendance à être plus petits avec une longueur moyenne de 45 mètres. Une analyse plus approfondie des villages circulaires a également révélé que chacun d’entre eux présentait deux “routes principales” d’environ six mètres de large bordées de berges surélevées, ainsi que plusieurs petits chemins secondaires menant aux ruisseaux environnants.

La plupart de ces villages étaient également relativement proches les uns des autres, distants d’environ 4,4 km en moyenne et reliés par les routes principales, créant ainsi un vaste réseau communautaire.

amazonie
Une route principale (en jaune) reliant deux villages circulaires. Crédits : Université d’Exeter

Publiée en avril dernier, l’étude vient d’être présentée sur la chaîne britannique Channel 4 dans le cadre de la série Jungle Mystery: Lost Kingdoms of the Amazon.