in

Découverte des restes d’une nouvelle espèce de paresseux géants qui vivaient sur Terre il y a environ 10 000 ans

Crédits : Wikimedia Commons et Mexican National Institute of Anthropology

Une équipe de chercheurs mexicains rapporte la découverte des restes d’une nouvelle espèce de paresseux géant qui vivait sur Terre il y a environ 10 000 ans gisant au fond d’un puits. D’autres ossements sont encore à récupérer et une prochaine expédition est d’ores et déjà prévue pour l’année prochaine.

De nos jours, lorsque l’on imagine un paresseux, on pense immédiatement à ce mammifère arboricole placide arpentant les branches avec une délicieuse lenteur suspendu par ses énormes griffes. Mais il y a environ 10 000 ans, les paresseux étaient plus gros avec une queue épaisse et de grosses griffes. En Amérique du Sud d’ailleurs, plusieurs tunnels colossaux et soigneusement creusés pourraient ne pas être l’œuvre d’hominidés, mais de ces paresseux géants. C’est en tout cas ce que révélait une étude publiée dans la revue Ichnos il y a quelques mois. Plus récemment, des chercheurs mexicains annonçaient avoir découvert les restes de l’un de ces paresseux géants qui auraient vécu environ 10 000 ans avant notre ère. Ce squelette a été retrouvé en 2010 au fond d’un puits naturel de l’État de Quintana Roo, dans la péninsule du Yucatan, près de la côte Caraïbe (est) du Mexique.

Seuls le crâne, la mandibule, une dizaine d’os et sept griffes ont été remontés à la surface en 2014, lors d’une opération menée par une archéologue de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH), Carmen Rojas Sandoval. Le reste du squelette est encore au fond de l’eau, mais les chercheurs prévoient de récupérer les restes au cours de l’année 2018 selon un communiqué de l’INAH. « Le squelette est presque complet, réparti à une profondeur de 50 à 55 mètres, donc nous croyons que l’animal est tombé quand le puits était sec ou avec peu d’eau ».

Crédits : Mexican National Institute of Anthropology

Ce paresseux est issu d’une nouvelle espèce qui a été baptisée du nom scientifique de Xibalbaonyx oviceps. De leur côté, les chercheurs l’ont surnommé « Pote ». L’analyse des premiers os remontés à la surface laisse penser qu’il a vécu « entre 10 647 et 10 305 » ans avant notre ère, une époque où des créatures géantes de toutes sortes parcouraient la Terre. La zone où l’animal a été découvert (au milieu des plages vierges de la péninsule du Yucatan) abrite certains des réseaux les plus étendus de grottes sous-marines sur Terre, un véritable paradis pour les plongeurs du monde entier.

Source