Découverte d’un nothosaure vieux de 246 millions d’années

nothosaure
Rencontrez le nothosaure. Crédits : Stavros Kundromichalis

Une équipe de chercheurs a récemment mis en lumière une découverte exceptionnelle : une vertèbre fossile d’un nothosaure, un reptile marin ancien qui vivait il y a environ 246 millions d’années. Le fossile, découvert pour la première fois en 1978 au pied du mont Harper sur l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, est également le plus ancien de son espèce jamais trouvé dans cette région.

Qu’est-ce qu’un nothosaure ?

Les nothosaures étaient des reptiles marins qui vivaient durant le Trias, une période géologique qui s’étend de 251 à 201 millions d’années. Ces créatures sont parmi les premiers reptiles à avoir colonisé les environnements marins après la grande extinction permienne.

Ces animaux avaient des corps allongés et hydrodynamiques, adaptés à la vie aquatique. Ils mesuraient généralement entre trois et sept mètres de long, et leurs membres étaient en forme de pagaies, ce qui leur permettait de se propulser efficacement dans l’eau. Ces reptiles possédaient également de longues têtes avec des mâchoires garnies de dents acérées adaptées pour capturer des poissons et des proies marines.

Notez enfin que les nothosaures devaient régulièrement revenir à la surface pour respirer, car comme tous les reptiles, ils étaient dotés de poumons et non de branchies. Leur mode de vie était probablement similaire à celui des phoques modernes, alternant entre la chasse dans l’eau et des périodes de repos sur la terre ferme ou des rochers.

Un fossile très important

La vertèbre fossile découverte en Nouvelle-Zélande est une pièce clé pour comprendre l’histoire des reptiles marins de l’hémisphère sud. Avant cette découverte, les preuves de la migration précoce de ces animaux vers les océans étaient en effet principalement limitées à des sites de l’île arctique du Spitzberg, du nord-ouest de l’Amérique du Nord et du sud-ouest de la Chine. Notez qu’à l’époque où ce nothosaure vivait, la région que nous connaissons aujourd’hui comme la Nouvelle-Zélande se trouvait sur la côte polaire sud d’un ancien super-océan appelé Panthalassa.

fossile vertèbre nothosaure
Crédits : Benjamin Kear

Le nothosaure auquel appartenait cette vertèbre mesurait environ sept mètres de long. Selon le Dr Benjamin Kear, du Musée de l’évolution de l’Université d’Uppsala, ce fossile aurait plus de 40 millions d’années de plus que les plus anciens fossiles de sauroptérygiens connus de l’hémisphère sud.

En utilisant un modèle évolutif calibré dans le temps de la distribution mondiale des sauroptérygiens, les chercheurs ont également démontré que les nothosaures sont originaires d’une région située près de l’équateur. Ils se seraient ensuite rapidement propagés vers le nord et le sud à une époque où la Terre sortait d’une extinction massive qui avait décimé de nombreux écosystèmes marins. Cette dispersion rapide a coïncidé avec le début de l’ère des dinosaures, marquée par un réchauffement climatique extrême.