in

Ichtyosaure : un énorme « dragon des mers » découvert en Angleterre

Crédits : Anglian Wate

C’est le genre de découverte qu’on ne fait pas tous les jours. En février 2021, alors qu’il s’occupait de travaux d’aménagement paysager dans la réserve naturelle du Rutland, Joe Davis, du Leicestershire and Rutland Wildlife Trust, est tombé sur un os, un vrai. Et ce n’était pas n’importe lequel : celui d’un énorme ichtyosaure. Ce gigantesque « dragon de mer » préhistorique est décrit comme l’une des plus grandes découvertes de l’histoire de la paléontologie britannique.

Une découverte exceptionnelle

Au temps des dinosaures, alors que ces derniers régnaient en maîtres sur la terre ferme, les reptiles régnaient en mer. Parmi eux figuraient les ichtyosaures. Tout comme les baleines et dauphins actuels, ces prédateurs devaient respirer l’air atmosphérique avant de replonger pour s’attaquer à leurs proies. Certaines espèces avaient la taille d’un humain, tandis que d’autres pouvaient mesurer près de vingt-cinq mètres de long du museau à la queue.

L’ichtyosaure qui nous intéresse aujourd’hui évoluait il y a environ 180 millions d’années. Les restes de l’animal ont été exhumés en août et septembre derniers. Dès le premier aperçu du fossile partiellement exposé, il est devenu clair pour les chercheurs qu’il s’agissait d’un énorme spécimen.

ichtyosaure
Le fossile de l’ichtyosaure avant son excavation. Crédits : Anglian Wate

Un prédateur de 10 m de long

Le squelette de l’animal, quasi complet, mesure environ dix mètres de long, tandis que son crâne pèse environ une tonne. C’est tout bonnement le fossile le plus grand et le plus complet de son genre jamais trouvé dans la région.

« La Grande-Bretagne est le berceau des ichtyosaures, leurs fossiles y sont déterrés depuis plus de 200 ans. C’est une découverte vraiment sans précédent et l’une des plus grandes découvertes de l’histoire paléontologique britannique« , souligne le paléontologue Dean Lomax au Guardian.

ichtyosaure
Vue d’artiste d’un ichtyosaure. Crédits : Bob Nicholls/Anglian Water

Il y a quelques mois, des paléontologues avaient également trouvé le crâne d’un autre ichtyosaure, ainsi qu’une partie de sa colonne vertébrale et de son épaule dans les montagnes Augusta du Nevada.

D’après les analyses, cet ancien reptile était en revanche beaucoup plus ancien, évoluant au Trias moyen il y a environ 246 millions d’années. Avec un crâne de deux mètres, l’animal était également très grand, de quoi jeter un nouvel éclairage sur la croissance rapide de ces anciens reptiles marins ayant évolué aux côtés des dinosaures.

Il y a quelques années, l’analyse d’un ancien spécimen avait également révélé que ces animaux avaient probablement un sang chaud ainsi qu’une graisse isolante et qu’ils utilisaient leur coloration comme camouflage face aux prédateurs, à l’instar des dauphins modernes.