in

Découverte exceptionnelle d’un canidé congelé depuis 18 000 ans

Crédits : Center for Palaeogenetics

Des chercheurs annoncent la découverte d’un canidé vieux de plusieurs milliers d’années, retrouvé dans le permafrost sibérien. Pour le moment, on ne sait pas s’il s’agit d’un chien ou d’un loup.

Une équipe de chasseurs a fait l’année dernière une découverte exceptionnelle au nord-est de Iakoutsk, en Sibérie. À la base, il étaient sur les lieux pour chercher des défenses de mammouths, de plus en plus libérées des glaces par le réchauffement climatique. À la place, ils ont trouvé un canidé qui, semble t-il, gisait ici depuis plusieurs milliers d’années. Remis à une équipe de chercheurs, l’animal fait depuis l’objet d’analyses. Mais pour le moment, ils n’ont pas été en mesure de savoir s’il s’agissait d’un chien ou d’un loup.

Une créature à mi-chemin… ?

L’animal est pourtant incroyablement bien conservé. Sa fourrure, ses dents et même ses moustaches sont quasiment intactes. Tout ce que nous savons pour le moment, c’est qu’il s’agissait d’un jeune spécimen mâle âgé de deux mois et qu’il est mort il y a environ 18 000 ans. De futures analyses nous permettront peut-être de déterminer s’il s’agit d’un loup de l’ère moderne ou de l’un des plus viens chiens domestiqués.

La question est importante. En effet, des études antérieures ont suggéré que le chien, qui descend du loup, a été domestiqué il y a entre 20 000 et 40 000 ans. Mais, pour le moment, nous n’avons pas de dates exactes. Et s’il était “autre chose” ? David Stanton, du Centre de Paléogénétique suédois, n’exclut pas l’idée.

 «Il est normalement relativement facile de faire la différence entre les deux, explique t-il à CNN. Nous avons déjà beaucoup de données, et cette quantité de données devrait normalement nous permettre de savoir si ce canidé est un chien ou un loup. Le fait que nous en soyons incapables peut suggérer qu’il s’agissait d’un ancêtre commun aux loups et aux chiens ».

chien loup
Les poils, le museau et même les dents de l’animal sont incroyablement bien conservés. Crédits : Center for Palaeogenetics

Les analyses se poursuivent actuellement. Dans quelques semaines nous aurons peut-être le fin mot de l’histoire et cette étude pourrait bien nous amener à reconsidérer cette histoire commune que nous menons avec ces animaux. En attendant d’en savoir plus, les chercheurs ont baptisé le jeune canidé “Dogor, qui signifie “ami” en iakoute.

Notez que ce n’est pas la première fois que les glaces nous révèlent une créature aussi bien conservée. Il y a quelques mois, une équipe de chercheurs annonçait en effet la découverte en Sibérie d’un poulain vieux d’au moins 40 000 ans. Son état de conservation est tel que les chercheurs tentent aujourd’hui de ressusciter cet ancien cheval de l’ère glaciaire.

Source

Articles liés :

Avoir un chien réduit le risque de décès si vous avez des problèmes cardiaques

Pourquoi les chiens aiment-ils sortir la tête par la fenêtre des voitures ?

Comment nous avons transformé le cerveau des chiens