in

Des explorateurs tombent sur l’épave la plus profonde du monde

Crédits : Caladan Oceanic et EYOS

L’épave la plus profonde au monde a été découverte il y a quelques jours par l’explorateur Victor Vescovo et le spécialiste des sonars Jeremie Morizet à 6 895 mètres sous les eaux de la mer des Philippines. L’USS Samuel B Roberts , surnommé « Sammy B », s’était illustré durant la bataille de Pearl Harbor.

L’USS Samuel B Roberts était un destroyer d’escorte de 93 mètres de long construit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fut envoyé dans le Pacifique au cours de la bataille de Pearl Harbor. Il participa notamment à la bataille de Samar au cours de laquelle quelques navires de guerre américains empêchèrent une force japonaise nettement supérieure en nombre d’attaquer une flotte américaine d’invasion amphibie au large de la grande île philippine de Leyte.

Le destroyer s’occupa d’abord du croiseur lourd Chokai, avant de finalement sombrer en octobre 1944 après un échange de coups de feu avec l’équipage du Chikuma. Selon les archives de la marine américaine, l’équipage du « Sammy B » aurait « flotté pendant près de trois jours en attendant d’être secouru ». De nombreux survivants succombèrent finalement à leurs blessures et aux attaques de requins. Sur les 224 membres d’équipage, 89 sont morts.

En infériorité numérique et en armement, le dernier combat de l’USS Samuel B Roberts reste aujourd’hui considéré comme l’une des batailles les plus courageuses de l’histoire navale américaine.

USS_Samuel_B._Roberts épave
L’USS Samuel B. Roberts vers juin 1944. Crédits : U.S. Navy photo

Nouveau record

Depuis, son emplacement exact était incertain. Au moyen de véhicules submersibles et de navires à faisceau sonar, l’explorateur Victor Vescovo, le fondateur de Caladan Oceanic, et l’équipe d’EYOS Expeditions ont entrepris il y a quelques jours de retrouver l’épave. Six plongées ont été organisées entre le 17 et le 24 juin. Le 18 juin, ils ont finalement réussi à identifier le bâtiment grâce à l’un de ses lance-torpilles.

Une plongée ultérieure a ensuite permis d’isoler le reste de l’épave, de la proue à la poupe, brisée en deux morceaux à 6 895 mètres de profondeur. Cela en fait l’épave la plus profonde jamais identifiée et étudiée. Le précédent record était détenu par l‘USS Johnston, gisant à 6 469 mètres de profondeur. Ce destroyer est également connu pour sa participation à la défense des porte-avions dans le golfe de Leyte.

épave
Crédits : Caladan Oceanic et EYOS
épave
L’épave de l’USS Samuel B Roberts. Crédits : Caladan Oceanic et EYOS

« Ce fut un honneur extraordinaire de localiser ce navire incroyablement célèbre et, ce faisant, d’avoir la chance de raconter son histoire d’héroïsme et de devoir à ceux qui ne connaissent peut-être pas le navire et le sacrifice de son équipage« , a déclaré Vescovo dans un communiqué. « Je reste toujours impressionné par l’extraordinaire bravoure de ceux qui ont combattu dans cette bataille ».