Découverte d’un énorme réservoir de lithium sous la Pennsylvanie

lithium
Crédits : KanawatTH/istock

Une découverte vient d’être faite dans le domaine de l’extraction de lithium : un vaste réservoir inexploité de cet élément essentiel a été trouvé dans les eaux usées d’un site de fracturation gazière en Pennsylvanie. Cette révélation pourrait potentiellement répondre à une part significative de la demande américaine en lithium, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’industrie des batteries et de la technologie.

Une demande de plus en plus pressante

Le lithium est un élément chimique métallique léger et très réactif largement utilisé dans de nombreux domaines en raison de ses propriétés uniques. Il est notamment devenu essentiel dans la fabrication de batteries rechargeables au lithium-ion. Ces batteries sont utilisées dans une multitude d’applications, notamment les téléphones portables, les ordinateurs portables, les appareils photo, les véhicules électriques et les systèmes de stockage d’énergie renouvelable. Le lithium offre en effet une densité énergétique élevée, une longue durée de vie et une charge rapide, ce qui en fait un choix idéal pour les batteries portables et les applications nécessitant une grande autonomie.

Actuellement, la majorité du lithium mondial est produite en Australie, au Chili et en Chine, ce qui soulève des préoccupations quant à la dépendance de certains pays à l’importation de cette ressource stratégique. Avec la montée en flèche de la demande liée à la transition vers les véhicules électriques et les technologies de pointe, il est ainsi devenu impératif pour ces derniers de sécuriser leur approvisionnement en lithium.

Lithium
Crédits : jroballo / iStock

Une découverte stratégique aux États-Unis

Les États-Unis, qui ont justement identifié il y a quelques mois l’un des plus grands gisements de lithium au monde dans la caldeira McDermitt, ont récemment isolé un nouveau site capable de répondre en partie à leur demande. L’étude, menée par des chercheurs du National Energy Technology Laboratory, a en effet mis en lumière l’existence de quantités substantielles de cet élément dans les eaux usées produites par la fracturation hydraulique des roches dans les puits de gaz de Marcellus Shale, en Pennsylvanie. Cette ressource jusqu’alors méconnue pourrait couvrir jusqu’à 40 % de la demande américaine en lithium selon les estimations.

Notez également que l’exploitation minière traditionnelle du lithium n’est pas sans controverses, en raison de son impact sur l’environnement et des émissions de dioxyde de carbone associées. Cette découverte offre donc une alternative prometteuse en exploitant un sous-produit souvent considéré comme un déchet de la fracturation hydraulique.

Grâce à des méthodes d’extraction efficaces, jusqu’à 90 % du lithium présent dans ces eaux usées pourraient être récupérés. Cependant, des recherches futures seront nécessaires pour évaluer l’impact environnemental de cette méthode d’extraction et pour développer des installations pilotes capables de mettre en œuvre cette technologie de manière efficace. Si elle est exploitée de manière responsable, cette nouvelle approche pourrait ainsi contribuer à réduire la dépendance aux importations de lithium et à accélérer la transition vers une économie plus verte et plus durable.

Les détails de l’étude sont publiés dans la revue Scientific Reports.