in ,

Découverte d’une planète de taille terrestre dans un intrigant système solaire

TOI 700 e planète exoplanète
Crédits : Représentation d'artiste de l'exoplanète TOI 700 e. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Robert Hurt

Le satellite TESS de la NASA vient de repérer sa deuxième planète de taille similaire à la Terre. Ce monde, qui a été découvert à environ 101 années-lumière de la Terre, autour de la même étoile que le premier, pourrait être capable de retenir de l’eau liquide.

Nouvelle planète pour TESS

Lancé il y a un peu plus de quatre ans, le Transiting Exoplanet Survey Satellite (TESS) a déjà permis d’identifier plus de 280 planètes confirmées (et plusieurs milliers de candidates). L’une des plus intrigantes est un monde nommé TOI 700 d qui a été découvert en 2020. Cet objet de taille terrestre est situé dans la zone habitable de son étoile, nommée TOI 700, qui est à environ 101,4 années-lumière de la Terre. Plus récemment, une équipe du Jet Propulsion Laboratory a identifié la présence d’une seconde planète similaire évoluant elle aussi dans une zone permettant le maintien de l’eau liquide en surface.

Notez que TOI 700 est une étoile naine rouge. Ces objets, qui représentent environ 75% de toutes les étoiles de la Galaxie, sont plus petits et frais que le Soleil. En revanche, elles sont généralement beaucoup plus actives, libérant d’énormes panaches de plasma susceptibles d’anéantir tout espoir de vie aux alentours. Cependant, contrairement à beaucoup de ses compagnons de même classe, TOI 700 semble relativement calme (aucune preuve d’éruptions en deux années de données). Nous pourrions ainsi imaginer des conditions favorables à l’émergence du vivant.

TOI 700 représente environ 95 % de la taille de la Terre. La planète est donc probablement rocheuse. Elle orbite autour de son étoile environ une fois tous les 28 jours terrestres et ne lui montre qu’une seule face, comme la Lune avec la Terre.

TOI 700 planète TESS
Illustration d’artiste de TOI 700 d. Crédits : Goddard Space Flight Center de la NASA

Un système compact

Le système compte également deux autres planètes évoluant plus près de leur étoile. Nous pourrions ainsi faire une comparaison avec le célèbre système TRAPPIST-1, retrouvé à seulement 39,5 années-lumière de la Terre et qui est connu pour rassembler sept planètes de la taille de la Terre. Le système TOI 700, bien que plus lointain, sera en revanche plus facile à étudier dans la mesure où TRAPPIST-1 est une étoile plus active et plus sombre.

Les chercheurs observent actuellement le système avec le Very Large Telescope au Chili en utilisant son instrument Echelle Spectrograph for Rocky Exoplanets and Stable Spectroscopic Observations (ESPRESSO). Ce dernier, conçu pour caractériser les exoplanètes semblables à la Terre, pourrait permettre de déterminer les masses des quatre planètes du système. L’équipe envisage également d’utiliser le James Webb Telescope et de le concentrer sur la plus grande de ces planètes, TOI 700 b.

Cette nouvelle découverte montre une fois de plus la valeur de la mission étendue de TESS. Le vaisseau devait en effet initialement fonctionner pendant seulement deux ans. Sa deuxième extension de mission, débutée en septembre dernier, le mènera à poursuivre ses travaux jusqu’en octobre 2024.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.