in

Découverte d’une planète de taille terrestre dans la zone habitable de son étoile !

Le satellite TESS a récemment découvert une planète de taille terrestre évoluant dans la zone habitable de son étoile.

Le chasseur d’exoplanètes de la NASA – TESS – est actif depuis avril dernier. En orbite autour de la Terre, son principal objectif est de déceler la présence de planètes évoluant autour de 200 000 étoiles proches. Plusieurs mondes ont été découverts au cours de ces derniers mois, mais la plupart sont des géants de gaz. Et tous ou presque évoluent soit trop près, soit trop loin de leur étoile hôte.

Une première pour TESS

Récemment, le satellite a découvert trois nouvelles planètes autour d’une petite étoile à un peu plus de 100 années-lumière de la Terre, dans la Constellation de la Dorade. Des études de suivi faites par le télescope Spitzer, également en orbite, ont ensuite permis de confirmer que l’un de ces mondes – TOI 700 d – évolue dans la zone habitable de son système. C’est la première fois que TESS déniche une telle planète.

« TESS a été conçu spécifiquement pour trouver des planètes de la taille de la Terre en orbite autour d’étoiles proches, explique Paul Hertz, de la NASA. Découvrir TOI 700 d est donc une découverte scientifique clé pour le satellite. Confirmer la taille de la planète et son placement dans la zone habitable est également une autre victoire pour Spitzer ».

Une erreur corrigée

Les trois planètes du système TOI 700 avaient déjà été repérées par les satellites auparavant, mais l’étoile (TOI 700) avait à l’origine été mal classée dans la base de données. Elle apparaissait en effet comme “similaire” au Soleil. Autrement dit, les trois planètes apparaissaient elles aussi plus grandes et plus chaudes qu’elles ne le sont vraiment. Heureusement, l’erreur a pu être corrigée.

« Lorsque nous avons modifié les paramètres de l’étoile, nous avons réalisé que la plus externe évoluait dans la zone habitable, explique Emily Gilbert, de l’Université de Chicago (États-Unis). De plus, en 11 mois de données, nous n’avons enregistré aucune éruption violente émanant de l’étoile, ce qui améliore les chances que TOI 700 d puisse effectivement être habitable ».

planète
Les trois planètes du système TOI 700 autour de leur petite étoile. TOI 700 d est la seule à évoluer dans la zone habitable. Crédits : Goddard Space Flight Center de la NASA

Nous savons désormais que l’étoile est environ deux fois plus petite que le Soleil, et qu’elle est deux fois moins chaude.

Nous savons aussi que la planète la plus intérieure – TOI 700 b – fait quasiment la même taille que la Terre et qu’elle est probablement rocheuse. Que la seconde planète – TOI 700 c – est 2,6 fois plus grande que la Terre et qu’elle est probablement constituée de gaz. Et enfin que TOI 700 d, la planète la plus externe, est environ 20% plus grande que la Terre et qu’elle est probablement rocheuse.

Des études de suivi avec des instruments plus puissants pourraient dans quelques années permettre de caractériser avec plus de précision ce nouveau monde. On pense notamment au James Webb Telescope, dont le lancement est prévu pour 2021.

Source

Articles liés :

Une exoplanète rocheuse découverte à 66 années-lumière

Ces trois planètes sont aussi légères que de la barbe à papa

Une planète géante découverte autour d’une naine blanche